AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La cachette de Bridgess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La cachette de Bridgess   24.07.07 0:00

Vous voilà arrivés devant la cachette de Bridgess. Félicitation, puisque cette dernière est très bien cachée à travers d'épaisse branches feuillues et de nombreuses fougères. De loin, nul ne pourrait jurer d'y trouver ce petit coin douillet que Bridgess a mit plusieurs mois à construire. Devant la maison fleurit un pommier qui donne de magnifiques fleurs blanches, les préférées de son propriétaire.

Description de la maison

De grandes fenêtres ornent le mur Sud, mais ne servent pas à grand chose, puisque cachées par les arbres, nul rayon de soleil n'arrive à percer ce mur naturel. Construite en pierre, la cachette donne l'impression d'être un amas de pierre. Une fente percée dans le plafond laisse sortir la fumée lorsque Bridgess fait un feu pour se réchauffer. La pièce central, d'un joli bleu clair, est agrémenté d'un mobilier en bois foncé dont font parti une grande table constament recouverte de feuilles d'arbres, de fleurs, de plumes aux coloris exceptionnelles et de pots contenant différents liquides multicolores.

Sur toute la partie Est du mur se trouve des dizaines et es dizaines d'étagères contenant toutes des livres sur tous les sujets possible. Des chandeliers fait avec des cailloux qu'elle a elle même sculptés en forme de différents animaux ornent plusieurs endroits.

Dans le fond de la pièce un petit couloir mène à deux pièces. La porte à gauche mène à sa chambre. Cette dernière, peine en un beau vert fougère est meublé avec pour seul mobilier un lit en bois et une table de travail. La porte de droite, quand à elle, la conduit jusqu'à une pièce qu'elle a transformée pour devenir une espèce de serre. Elle fait pousser plusieurs variété de plantes, d'arbres, de fruits et de légumes qu'elle mange. Plusieurs animaux qu'elle a sauver d'une mort certaine peuvent venir trouver refuge ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   24.07.07 20:28

*Bridgess se réveilla sur son lit. Un mince rayon de soleil perçait à travers les branchages. Cela faisait si longtemps...Elle s'étira puis se leva. Un oiseau lui fit entendre son doux chant, comme pour lui remonter le moral. Elle alla s'asseoir sur la chaise de son bureau et prit sa tête entre ses doigts et sentit des mèches soyeuses de ses cheveux se débattre pour revenir se poser devant ses yeux. Une larme solitaire vint glisser sur sa joue. Elle l'essuya du revers de la main. Elle savait pourquoi elle pleurait, mais elle ne savait pas pourquoi c'était maintenant. Elle se forçait à oublier sa solitude depuis si longtemps déjà. Bien sûr, c'était un choix qu'elle avait fait our oublier sa peine, mais cette dernière semblait la poursuivre, où que Bridgess pouvait aller. Elle lâcha sa tête et ouvrit le tiroir de son bureau. Elle en tira un parchemin qui renfermait une berceuse écrite par la soigneuse écriture de sa mère. Elle la fredonna, puisqu'elle arrivait à faire passer sa tristesse passagère. Elle retourna le vieux papier et retrouva la même écriture. Cette fois-ci, c'était une lettre. Elle la lut pour la énième fois.*
Ma fille...Déjà si grande mais si fragile en même. Un jour, lorsque tu saura lire, tu pensera à moi en lisant ce que je te lègue. Souvenirs doux amères vont te hanter tout le reste de ta vie. Les fantômes du passé, les inquiétudes du futur et malheurs du présent. Tu ne sera pas épargnée, malgré tous les efforts que j'ai fias pour t'éviter le plus de blessures. Je veux que tu grandisses avec moi...Avec nous. Mais les étoiles semble vouloir le contraire. Tu as un merveilleux avenir, ne perd pas ton temps à regretter. Tu ne me dois rien. Vis la vie au jour le jour. Je t'aime ma fille, mon ange...
*Un minuscule cour d'eau vint mouiller le papier. Une autre larme venait de couler sur son doux visage.c'Était la seule chose qu'elle avait pu préserver de sa vie d'Avant, puisqu'elle trainait toujours cette lettre sur elle quand elle était jeune rêvant du jour où elle pourrait en comprendre le sens. Avant de laisser s'échapper toute sa tristesse, elle repoussa violement sa chaise et claqua de toute ses forces la porte de sa chambre pour aller vers sa serre. Elle entra, contrairement à la dernière minute, tout doucement, comme si elle avait peur de déranger le fragile équilibre qui règnait ici. Elle carressa du bout des doigts une pêche pour alla cajoler un petit animal au pelage brun et aux grands yeux. Elle décrocha d'un petit arbre un fruit jaune juteux et en prit une bouchée avant de nourir la jeune bête. Elle sentit une plant de fines herbes odorantes. Regardant une dernière fois autours d'elle, elle sortit de la grande pièce.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   24.07.07 22:39

*Bridgess s'avança vers le centre de la pièce. Elle regarda tout ce qui trainait sur la table et poussa le tout vers le fond du meuble. Elle avait besoin d'espace. Elle prit place sur une des chaises et sortit de sa besace plusieurs plantes qui lui servirait à faire une incantation pour se créer une illusion, une illusion de bonheur. Elle se rapellait très bien les instructions se sa mère, même si chez les anges, rares étaient ceux qui maitrisait l'art des potions et des herbes. Elle se leva pour aller chercher un petit chaudron en argent et deux pierres, pour faire le feu. Elle reprit place à la table et coupa savament les différentes plantes et les déposa dans le récipient en métal. Elle commença à frotter les deux pierres ensemble, ne quémandant qu'une petite étincelle qui tardait à venir. Après plusieurs essaies infructueux, une petite flamèche vint enflammer la dédoction d'herbe, remplissant presque instanténement la pièce d'une fumée acre. L'ange sentit sa tête tourner puis son crâne heurter durement le sol.*
*Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle constata avec joie qu'elle était de retour chez elle, avec ses parents, frères, soeurs et amis. Tous volaient autours de leur comparse pour son retour parmis eux. Bridgess se sentit bien, pour la première fois depuis bien longtemps. Pourtant, une étrange impression l'habitait, comme si son bonheur n'était que passager. Elle alla voler en compagnie de son meilleur ami qu'elle avait perdu depuis si longtemps. Elle lui pressa la main, trouvant toutefois bizzare que cette dernière était froide, comme sans vie. Elle lui caressa doucement le cheveux et l'embrassa sur la joue. Aussi froide...Elle ressentit alors une affreuse douleur à la tête et réintégra son esprit.*
*Bridgess ouvirt un oeil, puis l'autre. Elle leva difficilement le bras et tâta le derrière de son crâne. Elle regarda ses doigts et vit non pas un doigt, mais sa main entière recouverte de sang. Ainsi, le choc avait été plus brutal qu'elle l'avait pensée. Elle remit sa main sur sa nuque pour la soutenir et se releva en voletant un peu. Une fois sur ces pieds, elle entra dans la serre et alla arracher deux grades feuilles en éventails. Ces feuilles avait la capacité de cesser les hémoragies et de calmer la douleur. Elle prit au passage un fruit qu'elle appréciait tout particulièrement et ferma la porte derrière elle en sortant. Elle alla s'asseoir dos au mur et appuya lentement sa tête sur les feuilles en grimaçant de douleur. Au moins, ça en avait valu la peine. Elle n'avait pas eue une impression, un sentiment de douceur depuis au moins une centaine d'année...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   25.07.07 23:46

*Lorsque Bridgess se réveilla, le soleil était dans le ciel. Il était déjà tard et elle se soupçonnait d'avoir dormit toute la journée, pour reprendre force et énergie que l'illusion qu'elle s'était créée lui avait enlevée. Son crâne était toujours douloureux, mais pas autant que la première fois qu'il avait été fendu. Elle retira les feuilles qu'elle avait utilisées comme pansement de derrière sa tête et alla les jeter. Elle alla près de sa serre et prit une chaudière d'eau où elle trempa ses mains. Elle replongea ses doigts et dans la paume de ses mains puisa de l'eau et en laissa couler sur sa blessure, qui s'était à peu près entièrement cicatrisée.*
Elle détacha son intérêt du seau puis alla s’asseoir devant la table. Soupirant, elle se mit à ramasser tout son bordel à bout de bras et l’étala dans une manière presque soignée devant elle. Elle sourit en constatant le fruit de son travail. Elle avait devant elle des plumes, des feuilles, mortes ou vivantes, d’innombrables fleurs séchées ou vives et les plus étranges de toutes ses possessions, environs une centaine de petits flacons contenant différentes odeur et arômes avec lesquels elle aromatisaient ses breuvages. Elle possédait aussi plusieurs variétés de champignons sauvages, pour la plupart comestibles. Sans savoir pourquoi, elle se mit à fredonner la berceuse de sa mère et un magnifique sourire vint éclairer son visage.*
Revenir en haut Aller en bas
Silmadë Ëarythiel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 23
Race : Elfe
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télépathie, Souplesse Corporelle, Mimétisme Vocal
Localisation: Ovilan, Cité de l'Océan, sous le soleil ardent de la région
Equipement: Poignard

MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   30.07.07 18:41

*Gabrelle regarda longuement le petit amas de pierre. Elle fit un pas et remarqua alors que c'était une maison, doté de large fenêtre du côté sud. Elle resta plantée là, à regarder la maison. Peut-être la maison était-elle vide depuis longtemps? Vide juste a ce moment, y'avait-il quelqu'un dedans? Elle sonda alors la maison et sentit une présence dans la maison...Une jeune femme....C'est tout ce qu'elle put déterminer...*
*Elle recula de quelques pas et se dissimula derrière un arbre centenaire. Épiant la maison, elle sursauta lorsqu'Eternity vint se frotter contre ses jambes. Elle posa une main sur lui puis lui chuchotta:*
-Heca! Nyë lennëa imnë tuv.
*Eternity se retourna , puis disparut dans la vaste forêt. Gabrelle posa son regard sur la maison, se demandant si le propriétaire allait sortir*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   30.07.07 19:02

*Bridgess sentit une présence à l'extérieur. Paniquée, puisqu'elle n'aimait pas avoir de contacts avec les humains, elle entra dans sa serre, où la fenêtre était le plus dégagée. Elle regarda à l'extérieur et entraperçut une jeune fille. Retenant son souffle, elle se poussa sur le côté, où elle ne se ferait pas remarquer. Elle siffla une jolie mélodie et sa colombe approcha en se posant sur son doigt. Elle sortit de sa serre et alla dans la pièce principale. Elle déposa son oiseau sur la table et sortit une plume et un parchemin et commença à écrire.*
Vous êtes si proche de chez moi que j'en ai peur. Partez de suite où je trouverais moi-même un moyen de vous faire quitter sans moi-même quitter mon logis.
*Elle siffla une autre fois et la colombe vint se poser sur sa main. Elle lui enroula le message autours de la patte en lui disant à qui le porter et ouvrit légèrement la porte et laissa le volatile s'envoler, puis, presque aussitôt, referma la porte d'un coup sec.*
Revenir en haut Aller en bas
Silmadë Ëarythiel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 23
Race : Elfe
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télépathie, Souplesse Corporelle, Mimétisme Vocal
Localisation: Ovilan, Cité de l'Océan, sous le soleil ardent de la région
Equipement: Poignard

MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   30.07.07 19:15

*Regarde les grandes cernes de Bridgess et ses animaux mort de faim qui sortent de partout* *

*Après un moment, elle vit la porte s'ouvrir et se refermer brutalement puis une colombe fonça vers Gabrelle. Gabrelle tendit la main puis flatta un moment l'oiseau blanc, lui murmurant des mots doux. Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'elle s'aperçut du mot accrocher à sa patte. Elle le détacha lentement puis l'ouvrit pour enfin le lire...Une autre qui parlait Français!! Plus elle rencontrait des gens, plus elle voyait que tout le monde parlait Français...Elle soupira...Elle ne l'avait pas assez vu pour déterminer sa race. Après avoir décrypté le message, elle soupira. La colombe toujours sur son bras, elle fit apparaitre un morceau de charbon entouré de bois puis répondit, a même le parchemin : *
[Je ne pas être un de ses humains cruelle. Je ne pas comprend votre peur, et je ne partirai pas sans en avoir eu la réponse. Vous ne pas pouvez m'enlevez les pieds de terre. Je voulais seulement savoir qui vous êtes et parler, mais comme vous semblez avoir peur de moi et vouloir rester seule, dites moi seulement la raison de votre peur et je partir. ]
* Elle attacha le parchemin a sa patte *
-Heca!
*La colombe s'envola et vint se poser près de la porte*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silmadë Ëarythiel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 23
Race : Elfe
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télépathie, Souplesse Corporelle, Mimétisme Vocal
Localisation: Ovilan, Cité de l'Océan, sous le soleil ardent de la région
Equipement: Poignard

MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   30.07.07 20:18

*Lasse d'attendre depuis près de 20 minutes, Gabrelle recula de plusieurs pas. Étant complètement caché, elle s'assit au sol et récita une longue formule. Une bulle de protection l'entoura complètement. Ses yeux noisette s'animèrent alors d'une faible lueur rouge. Puis, son esprit quitta son corps, laissant son enveloppe charnelle au sol, sans véritable vie. *
*Plus cruelle que jamais, l'esprit de Gabrelle fonça a travers l'amas de pierre qui servait de maison à la jeune fille. Puis, trouvant celle-ci sur le bord de la porte, elle entra en elle*
*Bridgess dut alors ressentir un grand froid, puis un très bref vide d'émotion. En esprit, elle s'appropriait toute les langues de la personne. Ainsi faites, elle parlait très bien Français. Mais de retour dans son corps, elle serait comme avant...*
Tu vois ma jolie... Là tu as quelques choses a craindre de moi...Je suis a l'intérieur de toi jusqu'à ce que je décide de partir, jamais tu ne pourra m'enlever par toi-même ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   31.07.07 16:19

*Bridgess ressentit un grand froid, puis juste après, comme si on lui avait retirée toute capacité à ressentir des émotions, comme si elle n'était qu'une enveloppe, un cocon vide. Elle entendit une voix dans sa tête, qui n'était pas la sienne, avec un léger accent. Elle pouvait encore penser, agir selon ses propres volontés, mais sentais toujours cette présence inconnue dans sa tête. Prenant un risque, elle ne s'adressa à personne en particulier, élevant seulement la voix pour voir si quelqun lui réponderait.*
"Qui que vous soyez...Sortez de ma tête..."
*Elle s'étonna elle-même d'Avoir dit ces paroles.*
<Voilà que je deviens sénile...>
Revenir en haut Aller en bas
Silmadë Ëarythiel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 23
Race : Elfe
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télépathie, Souplesse Corporelle, Mimétisme Vocal
Localisation: Ovilan, Cité de l'Océan, sous le soleil ardent de la région
Equipement: Poignard

MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   31.07.07 16:48

Sortir de ta tête...Pourquoi je ferais cela...Et non, tu n'es pas sénile...Pas très loquace, mais pas sénile...Craintive, encore, mais pas sénile...Non...Tout sauf sénile ma jolie...Mais peut-être que si je reste trop longtemps en toi, la tu deviendra sénile..C'est a voir...
*Soudain, les émotions de Bridgess lui revinrent, lui assenant un coup brutal. *
*L'esprit de Gabrelle était fusionné depuis peu avec l'esprit de Bridgess. Elle pourrait bien sur s'en aller quand elle voudrait par elle-même, mais personne ne pourrait l'enlever de Bridgess, qu'importe ce qu'elle ferait...*
*Si les esprits aurait pu sourire, Gabrelle aurais sourit, mais a la place, elle fit sourire Bridgess, un grand sourire sadique*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   31.07.07 16:59

*Quand elle entendit à nouveau la voix dans sa tête et ses émotions lui revenir toutes en même temps, elle soupira. Pour devenir folle, elle n'avait besoin de personne. Lorsqu'elle entendit le mystérieux accent l'insulter, elle en eut assez, déjà. Elle afficha elle-même le sourire sadique dont l'avait gratifiée la présence dans sa tête et regarda si son arc et son carquoi était toujours à leur place. Elle alla les chercher, et prudente, elle sortit un peu la tête de son abris. Ne voyant rien ni personne, elle sortit et marcha jusqu'au corps qu'elle croyait appartenir à la voix.*
"Ce serait bien dommage de t'empêcher de réintégrer ton corps, puisque je crois que si je réussit à tuer ton enveloppe charnelle, tu sera condamnée à errer sans but dans la nature? Ce serait très triste en effet. Et je ne suis pas si cruelle. Pas cruelle du tout même...Oh non, surtout pas cruelle...C'est pourquoi je vous donne une unique et dernière chance de sortir de mon corps. Sinon, je me verrai dans l'obligation de percer cette peau si fine...Si fragile."
*Elle arma son arc et attendit patiemment que la menace fasse effet.*
Revenir en haut Aller en bas
Silmadë Ëarythiel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 23
Race : Elfe
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télépathie, Souplesse Corporelle, Mimétisme Vocal
Localisation: Ovilan, Cité de l'Océan, sous le soleil ardent de la région
Equipement: Poignard

MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   31.07.07 17:16

Oh...Je ne crois pas que cette âme si fragile pourrait briser mon bouclier...Il est si puissant, que, non, je ne crois pas qu'une...Ange comme toi..Pourrait briser mon enveloppe charnelle...
*Tant bien même que Gabrelle était réduit en esprit, elle possédait ses pouvoirs a travers Bridgess et les pouvoirs de Bridgess.*
Tu n'as pas grand pouvoir Bridgess...
*Par simple précaution, elle fit une copie de son enveloppe charnelle, qui contenait par contre une partie de son énergie vitale. C'était, en fait, la moitié d'elle-même. Une fois cela fait, ce qui ne parut pas du tout, car bien que son corps fut séparé en deux partie, ces deux partit restait une sur l'autre. Elle fit donc apparaitre la deuxième partie dans sa masure.*
*Plus loin, dans sa masure, un corps mort et vide apparut sur sa chaise. *
Errer sans but sans corps ne me dérange pas...Mais cela ne me fait pas peur...Je doute que tu puisses retirer cette bulle...Et puis, tue mon enveloppe si tu le veux...
*Bien sur, Bridgess ne savait pas ce que Gabrelle venait de faire, et jamais, jamais elle ne le saurait, peut-être bien des années plus tard....*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   02.08.07 17:58

*Le visage de Bridgess devint pâle. Elle avait agit sans éfléchir aux conséquences de ses actes qui pourraient être plus grave qu'elle ne le pensait. Elle reposa son arc, rangea sa flèche et soupira. Avec ses maignres pouvoirs, elle ne pourrait sans doutes rien faire pour échapper à la présence dans sa tête qui semblait ne plus vouloir partir. Elle entendit encore l'échos dans son crâne. En soupirant encore une fois, elle abandonna l'idée de faire disparaître l'entitée toute seule. L'ange attendrait donc qu'elle décide elle-même de quitter son corps, au risque de perdre de nombreuses années de solitudes. Elle lança un dernier regard à la bulle de protection, et rentra chez elle. Elle claqua la porte derrière elle et alla s'enfermer dans sa chambre. Bien sûr, la voix la suivrait partout, mais autant essayer de l'en dissuader.*
"Vous! Je...J'en ai assez! Je ne vous ai rien fait! Quitter ma tête tout de suite! "
*Consciente que son attitude n'avait rien de mature, elle continua quand même, en croisant les bras sur sa poitrine.*
"Partez, où je trouverais moi-même une façon de le faire! On entre pas dans mon esprit comme dans un moulin!"
*Elle fronça les sourcils, soupira, posa sa tête entre ses mains. Son attiture lui faisait penser à celle d'un gamin capricieux, mais elle était vraiment à cours de moyens.*
Revenir en haut Aller en bas
Silmadë Ëarythiel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 23
Race : Elfe
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télépathie, Souplesse Corporelle, Mimétisme Vocal
Localisation: Ovilan, Cité de l'Océan, sous le soleil ardent de la région
Equipement: Poignard

MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   02.08.07 18:17

*Gabrelle éclata d'un rire cruelle empreint aussi d'une hilarité sincère*
J'ai bien aimé...On entre pas dans ma tête comme un moulin...
*Elle continua à rire un bon moment, faisant échos dans la tête de Bridgess, puis se calma, redevenant sans émotions*
Pourquoi je partirais? Je n'ai aucune raison valable.... Enfin...Tu pourrais avoir l'amabilité de me dire pourquoi quand je suis arrivé tu avais si peur? Enfin, maintenant je peux comprendre si tu aurais peur de moi...
*Puis, Gabrelle utilisa ses pouvoirs pour refusionné ses deux corps. Maintenant, son enveloppe charnelle était complète...Puis. Attendant une réponse, elle fit bouger les ailes de Bridgess*
Ouah...Ca peut être bien d'avoir des ailes....Mais je préfère mon corps comme il est...
*Elle replia les ailes de Bridgess contre le corps de celle-ci, puis se décida d'explorer un peu dans sa mémoire. Surement que Bridgess ressentirait l'un des grands froid qui vient avec cela, mais Gabrelle ne s'en préoccupait peu.*
*Gabrelle aperçut Bridgess en tenue d'esclave, lavant un plancher dans une petite chaumière. De petites gouttes de sueur perlaient sur son front et le soleil rentrait à flot dans une petite fenêtre remplit de crasse. Un homme, assez grand, arrivé et lui asséna un coup de pied. Gabrelle ricana et continua de "visionner" le souvenir. L'homme lui pointa la fenêtre.
-T'va tu la laver la fenêtre? T'vois pas qu'elle est pleine de crasse?
Il lui assena un nouveau coup de pied puis Bridgess se leva, penaude , pour aller laver la fenêtre remplit de crasse*
*Gabrelle s'enleva de ses souvenirs, puis attendit une réponse de Bridgess*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   07.08.07 15:47

*Bridgess soupira pour une énième fois. Sa voix prit un ton cassant et elle répondit à voix haute aux attaques que lui lançaient l'inconnue dans sa tête. En fait, elle n'était plus incconue, puisqu'elle avait vu son corps.*
"En effet, je pourrais avoir l'amabillité. Mais je crois que je l'ai perdue quand quelqun s'est introduit dans ma tête."
*Quand elle sentit ses ailes bouger, elle ne fit rien. Elle pouvait bien s'amuser, puisque ça ne durerait pas.*
"C'est vrai qu'on est bien dans mon corps, mais comme on dit, on est mieux chez soi."
*Elle affichiat un sourire ironique lorsqu'elle sentit un froid intense remonter dans son corps. Elle se jeta par terre, en proie à une gande tristesse. Elle n'avait jamais voulue voir ses souvenirs. Elle voulait oublier, oublier pour mieux avancer. Mais voilà que cette voix lui ramenait les moments les plus tristes de son existence.*
*Elle leva un regard remplie de larmes vers le plafond, comme si elle parlait à quelqun de plus imposant qu'elle.*
"Partez..."
Revenir en haut Aller en bas
Silmadë Ëarythiel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 23
Race : Elfe
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télépathie, Souplesse Corporelle, Mimétisme Vocal
Localisation: Ovilan, Cité de l'Océan, sous le soleil ardent de la région
Equipement: Poignard

MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   07.08.07 16:32

*Gabrelle éclata d'un rire sadique*
¤ C'est bien dommage que tu l'aie perdu, bien dommage...¤
*Gabrelle s'étonna un peu quand elle tomba par terre. Rapidement, elle prit emprise sur son corps. Gabrelle fit lever Bridgess. Elle marcha un moment dans la pièce puis sortit dehors. Un vent fouettant alla cingler la joue de Bridgess. *
*Puis, sans forcément les regarder précisément, Gabrelle fit revenir un flot de souvenir, tous plus cruelle de l'un a l'autre. Elle éclata d'un rire cruelle, très long, puis murmura entre ses rires*
¤Ne va pas penser que je t'ai écouté...Mais je crois que je ne peux plus te torturer...J'ai fait le maximum...En faite, comme tu as pu remarquer, j'ai remonté a la surface tous tes souvenir les plus triste et cruelle...Les plus amusants pour moi, peut-être pas pour toi...Je te souhaite une vie remplit de déception, Bridgess, ancienne esclave!¤
*Dans un dernier rire sadique, Gabrelle fit subir une douleur aiguë à Bridgess qui partit de ses pieds jusqu'à son cou. On aurait dit que des milliards d'aiguille très longue se plantaient dans sa chair, qu'un couteau s'introduisait dans ses flancs pour tourner et monter de haut en bas. Bridgess sentit assurément un poignard invisible s'implanter entre ses côtes, une force invisible lui enserrait la gorge, l'empêchant presque de respirer...Une fois pour tout, Gabrelle quitta ce corps qu'elle jugeait immonde en lui impliquant une nouvelle douleur qui se répandait comme du miel dans tous son corps ....*
*Gabrelle traversa la porte, puis, allant très vite, réintégra son corps en traversant la bulle d'énergie...*
*Gabrelle, ayant rejoins son corps une fois pour tout, souri grandement. Un sourire sadique certes, mais un sourire... Elle désintégra la bulle d'énergie puis marcha d'un pas rapide vers sa masure*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   21.09.07 19:28

Bridgess se releva difficilement sur ses pieds chancelants. Elle sortait d'un profond sommeil comateux. Quelques minutes à peine avant le départ de Gabrelle de sa tête, elle avait sentit toutes ses forces l'abbandonées soudainement. Elle avait sentit le besoin de se reposer et d'oublier les souvenirs que l'inconnue avait ramenés à son esprit. Elle avait tant de fois souhaitée les oubliler, mais rien ne pouvait changer le passé et lui faire oublier toutes les souffrances qu'elle avait dû surmonter. Elle avait fait un étrange rêve durant son long sommeil. Elle était seule dans une petite maison abbandonnée au plus creux d'une forêt désolée. Les branches des arbres étaient dégarnies de toutes leurs feuilles. Elles semblaient pour es casser aux moindre coups de vents. Le sol était vaseux et d'étranges plantes à l'allure pas très rassurantes couvraient le sol. Elle assistait à son rêve comme si elle n'était pas là. Pourtant, c'était bien elle qu'elle voyait sur le bord de se suicider. Son étrange ombre était projetée sur le sol et on aurait dit que quelque chose essayait de s'immiscer dans son dos. Elle ne pouvait pas crier, et son double ne semblait pas s'en apperçevoir. Elle ne pouvait pas plus bouger ses pieds, puisque ces derniers étaient prisonniers du sol boueux. Puis elle vit. Ce qui essayait d'interrompre sa tentative de suicide était une mince silhouette éflanquée. Cette dernière se retourna et on pouvait lire la rage dans ses yeux rouges. Puis, son attention se reporta sur sa proie à qui elle enfonça le couteau qui devait au départ servir au suicide dans son abdomen. Un déchirant cri de douleur vint déchirer le calme inquiétant. Puis, c'était justement à ce moment qu'elle s'était réveiller, en sueur. Une fois bien remis du choc, elle avança dans la cuisine et prit place sur une chaise. Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien lui arrivé. D'abbord, la jeune femme qui avait prit place dans son esprit puis ce curieux rêve...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   19.10.07 23:14

*Bridgess revint finalement de cet enfer brumeux, des espaces infinies de sa tête pour réintégrer ce corps qui lui était propre. Elle respira longuement, comme depuis trop longtemps privé d'air et prit rapidement place sur une des chaises sagement posées sur le bord de la table. Elle balaya de toute la longeur de son bras ce qui traînait sur la table. Se sentant encore faible dû au rêve perturbant qu'elle avait fait, elle ferma les yeux durant un cour instant. La peur de replonger dans cet affreuc cauchemar lui tallairdait le ventre et une boule vint se former au creux de sa gorge. Elle ouvrit les yeux en sursaut et se décida à ne plus les fermer, du moins, tout le temps que son jeun de sommeil pourrait durer. Pour pouvoir durer le plus longtemps sans sommeil, elle devait donc occuper son esprit. Son hermitage devait cessé. Elle devait aller voir d'autre horixon, respirer d'autre air que celui comprimé de sa cachette. Après tout, les hommes n'étaient peut-être pas tous les barbares qu'elle avait dû endurer durant de trop longs moments de sa vie. Décision faite, elle essaya de se remémorer ce qu'elle devrait apporter pour un tel voyage. Elle passait de pièce en pièce tel un coup de vent, ne sachat pas trop avec quoi faire son bagage. Quand elle eut finalement trouvé ce qu'elle coyait utile pour un voyage de courte duré, sa maison - si du moins, on pouvait appeler ce qu'elle était devenu ainsi- ressemblait à un champs de bataille, plus que d'habitude du moins. C'était à peine si l'on pouvait poser un pied devant l'autre, sans trébucher et s'étaler de totu son long. Elle esquissa un faible sourire devant tout ce fatras et décida de ranger orsqu'elle reviendrait. Il était temps de voir d'autres horizons après tout. Un claquement de porte décidé vint briser la quiétude de son petit morceau de forêt, puis un bruissemen de cape entre les arbres vint dérangé des animaux depuis trop longtemps endormis...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   08.12.07 3:08

*Capucine se glissa lentement dans la cachette de l'ange maintenant devenue en colère. Elle regarda rapidement partout, dans toutes le pièces et constata sans surprise qu'elle était seule. Elle s'asseya par terre. Comme la pièce était jolie. Encore plus belle que celles de Greta. Pourtant si simple. La petite elfe se pressa de s'étendre sur le sol. Elle ne voulait pas aller dans le lit, et était habituée de dormir par terre. Cependant cette fois-ci c'était à l'abri des vents, du froid, bref ; des ennemis naturels. Elle entendit un gargouillit.*
<Ce doit être mon ventre.>
*Elle pigea rapidement dans son sac et englouti 5 ou 6 baies. Elle voulait faire le moins de bruit possible. Les yeux fermés, elle pouvait se concentrer sur ses autres sens. Du moins l'ouïe. Elle n'entendait que le vent de l'extérieur. Sinon rien. Son coeur cessait peu à peu de battre à toute vitesse. L'esprit tranquille, même si elle était consciente qu'elle n'était pas en parfaite sécurité, elle voulu s'endormir.*
<À mon réveil tout redeviendra comme avant.>
*Elle pencha sa petite tête fragile et délicate sur le sol. Elle ne ressentait pas l'inconfortabilité, car elle ne l'avait jamais vraiment vécu. Par contre elle avait légèrement froid, elle prit donc sa robe qui était toujours fourrée dans son sac et la détachant s'en fit une couverture.*
<Voilà. Tout est parfait. Du moins pour le moment.>
*Elle s'endormit rapidement, elle qui était tant fatiguée et boulversée par les émotions et événements récents. Elle voulait rêver, s'en aller loin de ce monde qui était le sien, oublier ses problèmes, oublier ses peurs, et redescendre lentement pour finir par se réveiller aussi lentement, à entre-ouvrir les yeux, et à constater que tout est fini. Elle voulait.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   15.12.07 23:09

*L'enfant fragile se réveilla. Combien de temps avait-elle dormi? Elle n'en avait aucune idée. Cependant c'était toujours la nuit. Donc elle avait du dormir au moins 24 heures.*
<C'est inhumain.>
*Elle sortit sa tête hors de la cachette. L'herbe était givrée, et il faisait drôlement froid. C'était le temps de l'année qu'elle redoutait. Elle devait aller voir si le corps de Greta était toujours intact. Elle en profiterai pour se prendre des vêtements plus chauds.*
<Il fait si froid.>
*Elle retourna à l'intérieur de la mystierieuse habitation, mais Ô combien chaleureuse - bien que vide. Elle rammassit son sac et prit soin de laisser une note :
Je suis passée.
Je suis restée.
Et maintenant je pars.
J'ai eu probablement tord de te croire de confiance.
Car dès la nuit tombée tu es devenue monstrueuse.
Je quitte ta demeure, et n'y reviendrai plus.
Sauf si je ne crains pas d'être tuée.*
<Voilà. C'est direct et clair.>
*Elle sortit en courant jusqu'à l'arbre qui lui était familier. Trop familier.*

((Suite dans Le terrier de Greta))
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cachette de Bridgess   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cachette de Bridgess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À l'école quand j'étais petit. Les grands se cachaient sous leur lit. Pour fumer en cachette une cigarette [28.12 à 14h30]
» La cachette idéale
» [10127812] Carte de la Cachette => Ramasse
» Cachette de l'ami (introuvable pour qui n'y a pas été amené
» Trouver la cachette de la Team Rocket

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outremonde :: RPGs :: La vaste forêt-
Sauter vers: