AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ovilan, cité de l'Océan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Chise
Admin et Pilier d'Outremonde
Admin et Pilier d'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9923
Age : 32
Race : Mi Hamadryade - Mi Démone
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la Nature
Localisation: Vaste Forêt
Equipement: Une besace, une épée et une dague ...

MessageSujet: Re: Ovilan, cité de l'Océan   17.07.11 18:16

*La jeune femme avança à l’extérieur, suivie de près par "Gill" ... Gill était un grand brun, dont la barbe naissante laissait entrevoir étrangement un visage assez doux ses yeux d'un bleu océanien contrastaient singulièrement avec le caramel de sa peau de roc .... Et un instant, la petite nymphe se dit que celà eut été plus facile de le battre, en se servant de ses atours .... *
< j'avais omis ce détail .... je me suis souvent servi du fait que j'étais une femme pour gagner mes combats ... mais maintenant .... Maintenant ... tu es encore sur terre ... une racine ... une liane qui fait trébucher .... personne ne le saura ... et puis .... tu dois apprendre à redevenir une Pirate ... ou périr ...>
"Je suis prêt ... "
James : " Très bien ... Alors que le meilleur gagne .... "
*Chise posa sa besace au sol, laissant l'oeil de Spinn observer la scène ... Elle frôla un instant la plume qui ornait sa poitrine, sur la petite chemise blanche de pirate et se mit en garde ... la lame d'argent scintilla sous le soleil déclinant ... Tandis que la jeune femme attendait le premier coup porté ... Ce dernier ne se fit pas attendre ... Gill s'élança sur elle avec violence et ébaucha une attaque haute de sa lourde épée ... Le corps de la nymphe se déplaça avec agilité ... laissant l'arme s'abattre le long de son flanc, aussitôt, elle s'approcha avec vivacité de l'homme, rompant la distance qui les séparait et prépara une attaque médiane ... la petite épée d'argent s’abattit au niveau du torse de l'homme qui la para au dernier moment et repoussa avec force la jeune femme .... Chise chuta au sol tout en restant agrippée à son épée .... Gill avançait déjà, lame levée dans sa direction ... son regard scruta le sol ... elle attrapa une poignée de sable qu'elle jeta au visage de l'homme ... profitant du court instant de répit, elle jeta son pied dans le genoux de ce dernier, l'obligeant à tomber agenouillé ... Alors elle se releva avec agilité et fit tourner doucement son épée entre ses mains .... cette dernière effleura l'épaule de l'homme, laissant une entaille profonde dans la peau matte tandis que l'homme se relevait et frappait en direction de la petite blonde de toute sa masse .... Chise se baissa et évita l'attaque aisément, son jeu de jambe compensant très largement son défaut musculaire .... *
Gill : "Cesse donc de courir gamin ... une seule défense ... l'attaque ... "
"Nous verrons celà .... "
*L'homme enchaînait les coups ... mais la nymphe comme à son habitude semblait danser autour de la lourde épée ... ne portant que peu de coups ... *
Gill : "Rah tu me fatigues Gamin ! "
*Aussitôt cette phrase énoncée, il sortit aussi vivement qu'il avait prononcé ces mots une dague de sa ceinture et la lança sur la potentielle recrue ... la dague se planta dans la cuisse de Chise ... si profondément qu'elle put sentir chaque centimètre du métal rendu brûlant par le soleil, lui transpercer les chairs ... Elle grimaça un instant et lutta pour ne pas tomber au sol ... ce temps ... Gill l'avait mit à profit ... il se tenait déjà au dessus d'elle .... l'épée prête à fendre la distance qui les séparait .... *
< je ne peux pas enlever la dague de ma cuisse ... si elle a touché une artère ... je vais perdre tout mon sang dans le combat .... Il est fort ce con ... >
*L'homme abaissa lourdement son bras, au même instant, la nymphe fit tourner son épée entre ses doigts, la positionnant la lame vers le ciel ... le bras de l'homme s'empala sur la lame et arracha à Gill un hurlement de douleur .... Chise resserra le manche de son épée entre ses doigts .. et tourna la lame dans le bras de ce dernier .... L'homme tomba de douleur devant elle ... Alors seulement elle sortit la dague de sa cuisse ... Et la positionna sous la gorge de l'homme ...*
*Gill à genoux devant elle, la dague bloquée contre sa trachée tremblait d'humiliation et la nymphe se contenta d'énoncer, la voix faible mais fière ... *
"Est ce que je fais partie de l'équipage ? .... "
*Elle n'avait pas posé un regard en direction du gradé ... mais sentait son regard posé sur elle ... *
James : "Nan Gamin ... Finit le boulot ... Tue le ! "
"Quel intérêt de le tuer ... Vous cherchez des hommes si pour chaque matelot recruté vous en tuez un ... "
James : "TUE LE ! "
"Je ne le tuerai pas ... "
James : "Alors tu ne seras pas des notres ... "
"Bien .... "
*La jeune femme releva la dague et la jeta au sol ... cette dernière alla se planter à un millimètre des pieds du gradés ... Elle jeta un dernier regard plein d'une fierté froide envers ce dernier et commença à s'éloigner , tenant sa cuisse d'une main ... *
James : "Attends ! "
*Chise s'arrêta, mais ne se retourna pas .... tandis que la voix de l'homme reprenait lentement ... *
James : "Je ne peux laisser un moussaillon comme toi aux mains d'un autre capitaine ... Alors tu vas venir mais ... Mais ne dit jamais à Edward que je t'ai laisser monter à bord sans passer l'épreuve jusqu'au bout .... "
*La nymphe tournait toujours le dos à l'homme, elle ramassa sa besace et se contenta de hocher la tête ... *
"Où ... et quand ? "
James : "On lèvera l'ancre ce soir ... à la nuit tombée .... "
"J'y serai .... "
*La jeune femme avança , luttant pour se donner une contenance et, à la première ruelle, chuta au sol et serra ses doigts autour de la plaie ... la douleur était lancinante, brûlante ... et sous le soleil de plomb, elle n'avait qu'une crainte .. que celle ci s'infecte ...*

_________________
- Ca te réjouit que j'ai eu le cœur brisé.
- S'il peut être brisé, ça veut dire qu'il bat encore ....

Once upon a time, Emma Swan / Killian Jones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outremonde.myblog.fr
Chise
Admin et Pilier d'Outremonde
Admin et Pilier d'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9923
Age : 32
Race : Mi Hamadryade - Mi Démone
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la Nature
Localisation: Vaste Forêt
Equipement: Une besace, une épée et une dague ...

MessageSujet: Re: Ovilan, cité de l'Océan   17.07.11 23:28

"Putain ... putain ... des fringues toutes neuves ... déjà flinguées ... "
*Chise enfouit son visage entre ses genoux repliés .... Elle avait arraché un morceau de sa chemise et avait garrotté sa cuisse comme elle pouvait ... Mais le tissu déjà imbibé de sang, laissait naître sous son corps une petite flaque aux tons bordeaux ... *
*La nymphe ota son chat de sa besace et fouilla à l’intérieur ... là elle en sortit une fiole ... reliquat de celles que Khali lui avait offert ... *
"La dernière ... je n'ai plus qu'à espérer qu'il ne m'arrive rien à bord ... "
*Elle ota doucement le bandage, la plaie était profonde et encore fraiche, elle grimaça et versa le contenu de la petite bouteille sur sa blessure .... Chise serra les dents et ferma les yeux violemment avant de resserrer le bandage autour de sa cuisse ... *
"Bien ça fera l'affaire ... Je sens que ça ne sera pas outremer ... Non que les gens soient plus dangereux ici ... je ne le pense pas mais ... Ho voilà que je parle toute seule ... Allons ..."
*La nymphe se releva tant bien que mal et replaça Spinn dans la besace ... la potion de khali commençait à faire effet, anesthésiant déjà la partie blessée ... Chise contempla un instant la fiole vide ... *
"coupée de la terre .... coupée de ma terre .... "
*Elle se pencha et attrapa une poignée de terre qu'elle glissa doucement dans la fiole vide ...*
"je ne sais si celà me servira mais .... "
*La petite blonde enfouit la bouteille dans sa besace qu'elle repositionna sur ses épaules et se dirigea vers le port ... cherchant le bateau d'Edward l'infâme ... le navire au pavillon rouge sang ... *
*Elle errait le long des quais quand elle le vit ... Le navire aux voiles noires et au pavillon plus rouge que le sang dont il était imprégnée ... Elle fronça les yeux pour lire le nom de ce dernier ... *
"The Mad Mermaid .... "
*Elle détailla la proue ... dont la figure représentait une sirène aux cheveux bruns totalement décoiffés formant une aura autour d'elle et dont le simple regard aurait pu glacer le sang de quiconque .... *
"Charmant .... "
*La petite nymphe prit une grande inspiration et monta sur le pont ... là elle fut arrêtée par deux hommes ... dont James .... *
James : "Te voilà gamin ... Tu aimes te faire attendre ... comment va ta guibolle ? "
"Mieux ... "
James : "Y a plutôt intérêt ... Bien tu dormiras en bas dans la cale et tu s'ras sous les ordres de Corto ... "
*Il indiqua de la tête le matelot qui lui tenait compagnie ... il était plutôt svelte pour un pirate ... ses cheveux châtains avaient presque la même longueur que ceux de Chise, et ses yeux verts semblaient se refléter dans ceux de la jeune femme ... *
Corto : "Ton nom ? "
"Pardon ? "
Corto : "Si je dois te donner des ordres ... J'ai besoin de ton nom ... "
"Mon ... mon nom ce ... c'est ..... "
*Corto attrapa alors la jeune femme par le col ... sa main attrapa la chaîne qui attachait la plume au même moment ... *
"NON ! ne touchez pas la plume de Setsuna.... "
Corto : "Setsuna ... ? C'est ton nom ça ... ?"
*Il relacha doucement l'étreinte et la nymphe enfouit la plume sous sa chemise ...*
"Oui .... Oui ... C'est mon nom ...."
Corto : "Bien ... Alors Setsuna puisque ta lenteur nous a fait perdre du temps ... tu vas nettoyer le pont ... Vite ... Et Bien ... Et que je ne te vois pas foutre le bordel ... C'est compris ? ... "
*Chise soutint le regard vert de son supérieur sans broncher, elle se contenta de hocher la tête et d'aller prendre un sceau et une serpillère .... *
James : "Je serais vous je me méfierais Corto ... Il a pas l'air commode ce mioche ..."
Corto : "Vous inquiétez pas ... je l'aurais à l'oeil ... bien ... à l'oeil .... "
*Alors l'équipage se mit en éveil ... et les ordres fusèrent ... Enfin ... au moment ou la lune laissait ses rayons caresser l'océan ... alors .... le bateau leva l'ancre .... *

_________________
- Ca te réjouit que j'ai eu le cœur brisé.
- S'il peut être brisé, ça veut dire qu'il bat encore ....

Once upon a time, Emma Swan / Killian Jones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outremonde.myblog.fr
Gurvillons

avatar

Masculin
Nombre de messages : 10
Age : 23
Race : Inconnue
Date d'inscription : 02/12/2015

MessageSujet: Poissons et perles   02.12.15 15:12

Chapitre II

Gurvillons marchait dans les rues sinueuses de la basse ville d'Ovilan. Il distribuait au passage des piécettes aux enfants faméliques des caniveaux et aux vieilles dames édentées qui secouaient machinalement leurs chapeaux dans leur mains ridées. Il observait enthousiasmé les petits commerces qui se battaient pour conserver leur place dans la rue.
  Il faisait souvent ce repérage pour trouver de nouveaux lieux où investir ses biens mais chaque fois il constatait la misère du monde. Il possédait dix huit commerces, principalement de poissons et fruit de mer, il engageait les plus démunis pour un salaire exemplaire. On le connaissait sous le nom d'Arthur Mosson, Gurvillons n'était qu'une légende, il devait feindre d'être un homme pour prospérer. Il était apprécié ici, il aimait l'air de la mer et le sourires des enfants courant sur les quais, le goût salé de la morue en service libre sur les comptoirs, les oiseaux multicolores migrant des îles vers le vaste monde, Ovilan était l'un de ces endroit qu'il aimait traverser.
  Après avoir pris le temps de passer sur chaque comptoirs en sa possession de la basse ville, il se dirigea vers la haute ville où ses commerces d'une autre nature l'attendaient. Les bijoux convoités par les nobles étaient principalement les perles, symbole de l'appartenance à la cité de l'océan. Gurvillons possédait les plus belles, issue d'un coquillage légendaire, l'Asimore, dont le fruit précieux a une taille proportionnelle à la profondeur où il se trouve. Plus il était gros, plus le mal pour l’acquérir était grand, et naturellement plus son prix augmentait. La plus grosse se trouvait dans le grand magasin de la place centrale, "Les fleurs des mers", qu'il avait refait à neuf et entretenu jusqu'à en faire le plus riche commerce de la ville.
  Il passait moins de temps dans la haute ville que dans la basse, il trouvait les lieux trop impersonnels, le parfum dans la rue était artificiel, les décorations trop garnies et aucune savoureuse morue à se mettre sous la dent. Achevant ses visites courtoises, il pris le chemin de la sortie pour marcher encore vers de nouvelles négociations dans les villes et les villages parsemant la route de sa vie sans fin. Mais une main se posa sur son épaule, une main chaude et ferme. Il se retourna et observa un moment l'homme qui se trouvait devant lui. Il portait une armure, Gurvillons n'aimait pas les armures, mais sous ses haillons et bouts de métal se trouvait un visage qu'il connaissait, d'une autre vie.
"Alysan! s'écria-t-il, je vous croyait mort depuis des années, et je vous trouve ici, à Ovilan! Et sans aucunes rides supplémentaires, quel est votre secret vieil homme?"
  Gurvillons resta un moment sans rien dire, fouillant dans les millions de visages qu'il avait rencontré au long des années. Alysan était le nom qu'il avait pris dans une ville à quelques kilomètre de Luxuria, Jolivalon si sa mémoire était bonne, mais il n'y était pas allé depuis au moins un demi siècle.
"Je ne me souviens pas de toi mon garçon, finit-il par dire, à mon age j'en ai vu des hommes!"
  Son age il ne le connaissait pas, mais une excuse pareille était évidente.
"Je suis Atral, fils d'Himerial, descendant des hommes qui vivaient avec les dieux, vous ne vous souvenez pas?"
"Les dieux, quels dieux? pensa l'immortel, il y'en a pour tous les peuples, des vrais comme des faux"
  Puis il se souvint d'un petit garçon, ébouriffé par le vent des plaines, amputé des deux dents au centre de sa mâchoire supérieure, courant dans les hautes herbes pendant que lui était assis devant son père, négociant le passage du blé au cœur de la ville. Aujourd'hui le garçon était un homme gigantesque, il avait retrouvé ses dents et l'épée qui pendait à sa hanche n'était plus en bois.
"Je me souviens de toi petit, si je peut toujours t’appeler ainsi? finit-il par dire. Ton père est-il toujours de ce monde?
- Oui monsieur, répondit Atral avec enthousiasme, mais je ne peux être sur qu'il le sera encore longtemps, il n'est pas aussi résistant que vous semble-t-il!
- Aucun secret là dedans, je mange du poisson voilà tout. Penses tu qu'il me recevrai si ma route me menait à lui?
- Bien sur monsieur! Bien sur! Je ne pourrait vous y accompagner, je part combattre des ogres dans les montagnes proches, mais je peux vous trouver un convoi qui s'y rendrait pour que votre voyage se passe sans encombre.
- Non, j'irais seul, content de t'avoir revu."
  Il tourna les talons et sorti de la ville. Sa nouvelle destination Jolivalon, sa nouvelle mission la paix, et pour la mener à terme il lui fallait commencer quelque part. Ovilan était trop prospère pour y trouver un véritable enjeu, tandis que Jolivalon s’effondrait sans jamais disparaître depuis trop longtemps. Il s'appuya sur son bâton pour accélérer sa marche et s'enfonça dans les terres, loin de la mer et des morues.

(Chapitre III Jolivalon, la ville des bergers)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ovilan, cité de l'Océan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ovilan, cité de l'Océan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» La cité de Thelxépia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outremonde :: RPGs :: Lieux divers et variés-
Sauter vers: