AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Village Mayou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Village Mayou   27.11.08 3:25



Village, situé aux bords du fleuve Taiga, est habité par des elfes, des êtres féériques, et créatures étranges. Il est divisé en deux parties. La première, éloignée du fleuve, forme une spirale, où les maisons sont disposées sur les pourtours de la route menant à une fontaine géante. Une eau aux effets étranges en jaillit. La seconde située sur les bords du fleuve. Dans le village, des arbres, géants pour la plupart, des lacs, et points d'eau sont présents de parts et d'autres de Mayou. Les habitants vivent du commerce, vendant sur les marchés. Les produits sont artisanaux, on y trouve toutes sortes de choses, des bijoux, des poissons pêchés dans le fleuve, des légumes cultivés dans les jardins... La flore est particulière, on rencontre des chênes, mais également des arbres d'autres espèces ayant des formes diverses et variées. Des endroits élevés, nous dévoilent des paysages merveilleux, d'où l'on peut regarder les trois lunes, allongés dans l'herbe, mélangée à la mousse, la rendant moelleuse. Les fêtes y sont nombreuses, célébrant divers événements, plus ou moins importants. Un roi, Hideaki, règne sur ce petit monde, vivant comme tout habitant, ayant juste le titre de roi et son respect. Rares sont les conflits entre chaque villageois, mais d'étranges choses se déroulent, sans que quiconque ne s'en rendent compte. Ce village n'est pas un havre de paix, comme il y parait. Cachant de nombreux secrets ...



Hideaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   27.11.08 14:27

* Les quatre hommes arrivèrent au village, après plusieurs jours de marche. Ils étaient fatigués, n'ayant rien prit à manger, leurs ventres criaient famine. Le village n'avait pas changé, si ce n'était que très peu. Naoki n'était pas venu ici depuis longtemps déjà, et avait quelques appréhensions, il savait que le roi l'attendait, et que leur rencontre n'allait pas être des meilleures.*
*Les villageois regardaient les hommes marchaient d'un pas sur, rigolant entre eux, se souvenant des moments passés dans les rues de Mayou. Ils étaient tous les quatre nés ici, il y a une vingtaine d'années.*

Naoki: " Je pense qu'on a tous, un peu faim, ça vous dit de manger un petit bout ici? Je vous invite."

Akio: " Pour moi ça me va, Eichi? Fumio?"

Fumio: "Egalement."

* Eichi se contenta d'acquiescer. Ils rentrèrent alors dans l'auberge, une serveuse vint les accueillir. Elle les salua, et désigna une table vers une fenêtre. Ils s'installèrent, commandant en même temps des boissons typiques du coin, des Reishi, à base de litchi, de gingembre, et d'alcools pétillants, généralement du champagne, avec des litchis dénoyautés, servies très fraiches. Ils furent servis rapidement. Ils avaient prit comme plat, un plateau de fruits de mer, péchés sur les côtes. Il y avait des huitres, des homards, des crevettes roses, et des grises, des bigorneaux, tout ça présenté sur un plat à plusieurs étages, décorer avec quelques tranches de citron, ainsi que des quartiers de cet agrume et des petites coupelles avec des échalotes marinées dans du vinaigre, et d'autres sauces qui accompagnent les crustacés.*

*Ils discutèrent de souvenirs d'enfance, des bêtises faites, dégustant leur repas, qui leur faisait un bien fou. Les bigorneaux étaient relevés, la chair des homards étaient tendres, les huitres, délicieuses et les crevettes succulentes. Tout se passait bien, ils restèrent ainsi un moment, discutant de choses et d'autres.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   27.11.08 19:46

* Il étaient sortis de l'auberge, vers le milieu d'après-midi. Ils restèrent ensemble encore un moment, et ils finirent par se séparer en fin d'après-midi. Il ne restait que Naoki et Akio, assis sur un banc sur la place qui entoure la fontaine. La nuit était tombée, le froid avec. *

Akio: "Que comptes-tu faire, tu devrais bien le voir tôt ou tard?"

Naoki: "Pour entendre des reproches de sa part, parce que je n'ai pas fait ce qu'il m'avait dit?"

*Il ne prononça pas cela sur un ton énervé, mais plutôt détendu. Il savait très bien ce qu'allait faire Hideaki.*

" Il t'avait demandé de la protéger, non?"

" Oui ... mais je devais aussi la ramener ici, de force, s'il le fallait. Elle vit très bien dans la maison de ses frères. D'ailleurs, ils sont ici, non? Ils avaient du revenir, le roi les avaient convoqués..."

" Rends-leur visite, ils en seront heureux, tu pourras leur parler d'Ookami. Je ne comprends pas pourquoi il t'avait demandé ça. En ce moment, il est très étrange. Je sais que tu n'aimes pas ton frère, mais va le voir, pour comprendre ce qu'il a. Il cache des choses."

"Je te laisse alors, je vais y aller maintenant comme ça c'est fait..."

"Bien, fait attention quand même."

*Naoki inclina la tête en signe d'accord et salua de la main son ami, il s'enfonça dans les rues éclairées par des lanternes. Il marchait les mains dans les poches, ses longs cheveux noirs se soulevaient avec le vent glacial, son visage rougit par le froid. La maison de son frère n'était pas proche, il avait encore de la marche à faire.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   28.11.08 20:52

*Finalement Naoki ne s'était pas rendu chez son frère, mais il était resté dormir dans une auberge, à mi-chemin. Dans laquelle, il avait passé une nuit plutôt agitée, il avait mal dormi, repassant à des choses de son enfance, des conflits avec Hideaki. Il s'était baladé dans le village, profitant de cette journée ensoleillée, malgré que la chaleur ne soit pas au rendez-vous.*

*La nuit tombée, il faisait de plus en plus froid. Il avait acheté une écharpe à grosses mailles sur un marché. Elle était douce, et très épaisse. La maison de son frère n'était plus très loin. Elle était grande, un balcon donnant sur le fleuve, avec un jardin spacieux, avec des plantes, des arbres, des fleurs de toutes saisons. Une petite cour devant, avec quelques buissons, et des escaliers menant à la porte d'entrée. Il frappa à la porte, s'appuyant sur l'encadrement de la porte, les bras croisés. Une servante ouvrit la porte.*

Servante: " Bonsoir! Qui dois-je annoncer?"

*Naoki sourit à la jeune fille, pensant que son frère était toujours pareil ... *

Naoki: " Je suis son frère..."

S.: "Je vous laisse entrer, veuillez prendre place sur le divan."

*Il entra alors dans la maison, il faisait bon, une douce odeur de fruits régnait dans la pièce, il s'installa alors, entendant son frère. La servante ferma la porte derrière lui, et se dirigea vers une salle voisine.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   29.11.08 3:56

* Cela faisait des heures que Naoki attendait son frère. La servante était revenue plusieurs fois, lui apportant une tasse de thé, lui demandant s'il avait besoin de quelques choses. Naoki refusait toujours, mais la fatigue commençait à le peser. Il clignait des yeux, il n'était plus assit sur le divan de l'entrée, mais dans une autre pièce, sur un petit fauteuil fort confortable. Une petite table à ses côtés. Son frère étant en réunion ne pouvait le recevoir immédiatement. Visiblement, il était très occupé, plus qu'avant. Des commerçants étaient là pour discuter de choses et d'autres concernant les marchés, s'il ne serait pas plus rentables de faire exporter un peu de leurs marchandises dans les autres régions de l'Outremonde. Mais le roi n'était pas de cet avis... Oui, cela rapporterait plus aux commerces d'ici, mais combien de personnes seraient alors sans emplois? Ils ne voulaient pas uniquement vendre à l'extérieur de Mayou, mais aussi s'installer ailleurs. Ces discussions allaient encore durer des heures, propablement, une grande partie de la nuit.*

S.: "Je vous ai préparé une chambre, vous pourrez vous reposer tranquillement. Votre frère vous demande de rester loger ici, pour cette nuit."

*Naoki un peu surpris, s'étant assoupi, n'avait pas entendu la jeune fille venir vers lui. Il n'aiamit pas trop cette idée, mais il céda tout de même, ne se voyant pas sortir dans la nuit glaciale, pour trouver une auberge, qui accepterait encore de louer une chambre, à une heure si tardive. Il se leva alors, prennat ses affaires avec lui, il suivit la servante. Ils montèrent les marches, d'une des deux grands escaliers, pour finir devant plusieurs couloirs. Nombreuses étaient les pièces dans cette demeure, d'extérieur, elle ne paraissait aussi grande. On y trouvait de tout, des bibliothèques, des chambres, des salles de réunions, des salles de jeux, de repos, toutes pièces servant en grande partie à rien, n'étant utiliser que rarement. Elle ouvrit la porte, la chambre était assez grande, un lit de place, en bal d'haquin, des petites tables de chevets assorties au bois du lit. Des chandeliers forgés, par des artisans de la ville même, avec de nouvelles bougies, laissant glisser leurs cires encore tièdes, sur leurs bords. De grands rideaux de velours rouges, couvraient une fénêtre à double portes, donnat sur les jardins et sur le fleuve. La servante se retira, laissant le jeune homme seul. Il inspecta la pièce, s'assurant que son frère ne lui tendrait pas un piège... il valait meiux être prudant avec lui. Il se déshabilla alors, se glissant sous les draps, une bouillotte en fer, bien chaude, entourée d'un linge, était placée dans les couvertures, il coula ses pieds sur cette source de chaleur très agréable. Un gros édredon en plume d'oie servait de couvre-lit. Il était bien blottit sous ces amas de tissus, s'endormant peu à peu. Pas mécontente d'être aussi bien au chaud.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   29.11.08 20:01

*Assis sur le bord du lit, regardant son frère dormir, il passa une douce main sur son visage. Il cligna un peu des yeux, se demandant de qui venait ce geste affectif. Il ouvrit les yeux pleinement, et se recula, surpris.*

Naoki: "Qu'est-ce que tu faisais!? Que fais-tu sur mon lit?"

Hideaki: " Je regardais mon frère jumeau dormir, paisiblement." *Il s'allongea aux côtés de Naoki, restant au dessus des draps.*" Ton rève avait l'air agréable ..." *Prononça-t-il un air un temps soit peu moqueur.*

N.:" Ne te rapproche pas trop de moi ... Tu n'as pas changé ..."

H.: "Merci de m'acceuillir ici, ou devrais-je dire de me remercier ainsi, moi qui t'accueille si gentillement, qui te loge...."

N.:"Arrêtes avec tes faux-airs de garçon gentil ... Tu m'agaces à faire bonne figure devant les gens! A toujours faire croire tu es quelqu'un de bien!"

*Le ton montait entre les deux frères. Même si Hideaki était le roi, Naoki ne manquait pas de le remttre à sa place, après tout avant d'être roi, il était son frère, jumeau. Seul la couleur de leurs yeux n'était pas la même. Naoki n'avait plus ses ailes, suite à un sort de son frère, il avait du mentir, prétendant que c'était une punition d'un être elfique, qu'il avait offensé. Naoki avait les yeux de couleurs marrons, quant à son frère ils étaient noirs. *

H.: "Tu te méfies toujours autant de moi..." *il se leva se dirigeant vers la porte, qu'il entrouverit* "Je t'attends en bas, dans la salle à manger, Wakamono a préparé un repas. Elle fait merveilleusement bien la cuisine."

*Il sortit de la chambre, refermant derrière lui. Il se colla à la porte, un air triste se dessina sur son visage. Des larmes apparurent dans ses yeux, une domestique arriva dans le couloire, et l'aperçu. Il essuya ses yeux du revers de sa manche, cachant ainsi sa tristesse, il fit un sourire enjoleur à la demoiselle, qui ne manqua pas le lui repondre, plus sagement, continuant son chemin. Il soupira et descendit.*

*Naoki encore un peu énervé, par le comportement de son frère, sortit du lit, et voulut s'habiller. Il ne trouva plus ses vêtements, mais à la place d'autres habits, très beaux...*

< C'est bien lui.... à toujours vouloir me faire plaisir. Il est quand même étrange. Un petit effort détendra l'atmosphère. >

*Il s'habilla. C'était un ensemble dans les tons marrons, faisait ressortir son regard. Il était composé d'un pantalon en lin, très léger, et doux, d'un chemisier plus clair, et de sandales beige. Il fait bon dans la demeure, des feux de cheminées étaient allumés de part et d'autres, chauffant très bien. Un dans laa chambre, avait du être allumé dans la journée. Dormant profondement, il n'avait rien entendu. Il descendit dans la salle à manger. Fermant bien la porte de sa chambre provisoire.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   29.11.08 23:44

* La table était remplie de toutes sortes de plats régionaux. C'était coloré, et de douces odeurs épicées, sucrées et salées émanaient des aliments. Il s'assit face à son frère, la table n'était pas très grande. La servante se retira, les laissant seul dans la pièce, pour qu'il puisse discuter comme bon leur semblait, sans qu'elle ne soit là, comme si elle épiait leurs discussions.*

N.: "Merci pour ce dîner, Wakamono."

*La jeune fille sourit et referma la porte derrière elle. *

H.: "Nous pouvons discuter à notre aise." * Il se leva, et commença à servir son frère.* "Je vois que tu as bien écouté tes amis, concernant le fait que tu devais revenir. Sais-tu pourquoi je t'ai fait revenir?"

N.: " Je m'en doute un peu oui. C'est au sujet d'Ookami?" *Il désignait les plats qu'il souhaitait, se laisser servir par Hideaki.* "Merci!"

H.: "C'est ça ... Je ne vais pas tourner autour du pot. Tu sais ce qu'elle représente pour moi. Tu n'as pas respecté ça, et tu seras juger."

*Il se servit alors. Il y avait de tout, des légumes de saisons, des fruits, des volailles, mélanges variés d'aliments sucrés/salés. Naoki fut choqué par les paroles qu'avançait Hideaki.*

N.: "Mais elle n'est pas un objet qui appartient à quelqu'un! *Il tenta de garder son calme, il ne supportait par qu'on parle de cette jeune fée ainsi.* Son avenir est tout tracé selon le conseil. Comment pouvez-vous décider de la vie d'une personne?"

H.:" Ce n'est pas un objet, ses parents m'avaient fait la promesse qu'à sa majorité, elle sera mienne. Elle sera reine de Mayou que tu le veuilles ou non! "

N.: " Elle ne connait rien de ses parents qui l'ont abandonnée lâchement, pour de l'argent! Pour ton bonheur,nos parents l'ont accueillie parce que tu l'avais trouvée jolie, cueillant ses petites fleurs dans un champs, qu'étant promu roi, tu pouvais la demander comme reine. Nos parents s'en voulant d'avoir fait de tels gestes, ont préféré l'abandonner dans les bois. Si Haamspray et Vennh n l'avaient pas trouvée, que serait-elle devenue?"

* Il était en colère, la gorge nouée, par ses souvenirs honteux. Certes, il avait tout fait pour ne pas que ses parents cèdent à chaque caprice de leurs fils, mais, celui-ci était le plus grave. Acheter une enfant pour qu'elle soit la reine d'un pays, mariée à quelqu'un, avec qui elle n'aurait peut-être aucune complicité, aucun sentiment. Naoki savait qu'en ayant une relation avec elle, il risquait d'être jugé, et d'être condamné. Mais, ses sentiments étaient vrais, non pas comme son frère qui l'aimait juste pour son physique, et non pas pour ce qu'elle est réellement.*

H.: " Je ne sais pas, et je m'en fous, pour t'avouer. Elle est toujours aussi jolie d'ailleurs, voir peut être plus..."

*Un sourire sur ses lèvres, sourire étrange, Naoki ne comprit pas ce qu'il sous-entendait. Comment avait-il fait pour la voir? Soudain, il se souvint d'une bataille.*

N.: " Elle a changé depuis la dernière fois que tu l'avais vue. Quand elle s'était transformée, par ta faute. D'ailleurs, je t'avais bien reconnu, malgré ton autre apparence, je sens la présence de mon frère."

H.:" Je sais bien qu'elle a changé... Elle a une peau si douce, son odeur si enivrante, ses lèvres sucrées, ... Quel bel avant goût, j'avais eu."

*Il passa sa langue sur ses lèvres, se rappelant le contacts de ses lèvres, baisers si brulants. Naoki le regarda d'un air stupéfé, s'arrêtant de manger.*

N.: " De quoi tu parles!?"

H.:" A la citée des vents, j'ai vécu à ses côtés durant des mois sous le pseudonyme de Takeshi... Tu n'as pas senti ma présence à cette époque ... *rire narquois* puis bien plus tard, au village de l'ouest ... Elle avait l'air d'aimer ça, malgré ses quelques réticences."

* Il se souvint alors, du suicide d'Ookami, il se rappela qu'elle lui avait avoué avoir été violé, qu'elle n'avait pas supporté. Il tapa du poing sur la table, reversant son verre, qui tomba sur le sol, se brisant en mille morceaux, un bout de verre le coupa sous l'oeil.*

N.: "Comment oses-tu faire une chose pareille! Je vais te tuer! "

*Il se leva dégainant son épée de sa taille, s'apprêtant à trancher la tête de son frère, des gardes entrèrent dans la salle. Ils s'emparèrent de Naoki, l'enchaînant. Hideaki faisait semblant de trembler de peur, remerciant ses gardiens.*

Gardiens: "Nous avons entendu que le ton s'était élevé, nous avons pensé que vous étiez en danger, à entendre les dires de cette personnes."

N.: "Détachez-moi! Hideaki, je te jure que tu vas le regretter!"

H.: "Amenez cet ingrat dans les sous-sols, enfermez-le dans une des cellules, la plus confortable..."

N.: "La plus confortable!? Fous-toi de moi! Tu es vraiment une ordure, tu vas me le payer!"

*Les gardes le traînèrent dans sa cellule, elle était petite, composé d'un lit de bois, recouvert d'un matelas, et de draps. Il serra les poings jurant qu'il allait s'enfuir d'ici. Son frère quant à lui, riait à plein poumon... à sa victoire. Maintenant, il n'avait plus qu'à trouver Ookami, même s'il devrait employer la force pour la ramener il le ferrait. Tout ce qu'il voulait, il l'avait.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   08.12.08 2:33

* Voilà déjà une semaine, que Naoki était enfermé dans les caves de son frère, roi de Mayou. Il avait droit à trois repas quotidien, la nourriture était bonne, meilleure que celles des autres prisonniers. Il ne savait pas encore comment il partirait d'ici. Les jours passaient trop vite. Il avait pourtant tout le temps d'y penser, ne faisant rien, mise à part penser. Akio était venu le voir, lui reprochant de ne pas avoir fait assez attention à ses paroles, à ses mises en garde par rapport à Hideaki. Comme toujours, il n'en faisait qu'à sa tête. Malgré ses reproches, il lui dit qu'il ne le laisserait pas tomber, et qu'il ferait tout son possible pour le sortir de là.*

* La nuit était relativement fraiche, de la neige était tombée dans la journée, pas assez pour recouvrir le paysage d'un manteau blanc. La cellule de Naoki était légèrement chauffée par un petite cheminée. Même si son frère était un être étrange, ne montrant jamais qu'il était vraiment, si ce n'est qu'à Noaki, il veuilla à ce que son frère jumeau soit bien logé, nourrit, même s'il était un prisonnier. Il était allongé sur son lit, les bras croisé sous sa tête, il révassait, pensant à Ookami. Il espèrait que rien de grave ne lui soit arrivé. Il entendit des bruits de portes s'ouvrirent, puis sa porte s'ouvrit, son frère entra dans la pièce, indiquant aux gardes de rester poster devant.*

Hideaki: "Comment te sentit? Tu a réfléchit à mon offre?"

Naoki: "Je n'accepterais pas ... comment le pourrais-je, te rends-tu compte de ce que tu me demandes!?"

*Il se releva pour faire face à son frère, il était impassible, aucune expression sur son visage, mais au fonds de lui son sang bouillait. Il n'avait qu'une envie, tuer son frère, pour ne pas qu'il fasse de mal à la jeune fée.*

H: "Je ne fais que ... Laissons tomber. Je vais aller la voir, je vais la ramener et l'épouser. Je n'ai qu'à claquer des doigts pour me rendre là-bas..."

N: "Tu rigoles!? Je t'interdis de toucher à Ookami!"

*Hideaki voyant dans le regard de son frère, la colère s'élever, il frappa à la porte, les gardes ouvrirent alors aussitôt. Il sortit de la cellule, en riant. Ils fermèrent la porte à clef, la verrouillant avec des chaines et tout autres accessoires enpêchant quiconque de sortir de là. Il prononça alors, sur un ton moquer, et provocateur.*

H: "Que comptes-tu faire? Tu es bloqué ici. Jamais tu ne m'empêcheras de l'épouser. Elle succombera à mes charmes... Etant ton frère jumeau comment pourrait-elle resister à ma beauté? Nous sommes les mêmes, nous n'avons pas les mêmes pensées, mais je peux jouer un autre rôle pour la faire céder..."

*Naoki ne prit même pas la peine de lui répondre. Il se recoucha, se tournant vers le mur, ses yeux se fermèrent peu à peu. Hideaki s'en alla alors. Il se changea dans ses appartements, s'habillant chaudement. Il regarda son reflet dans un miroir. Il s'admira ainsi quelques instants et disparu soudainement. Ne laissant que des petites pailettes noires virvoleter dans l'air.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   30.03.09 2:41

*Ils apparurent dans la chambre du roi. Laissant sur le sol des petites pailettes orangées. Elle lui lâcha la main, ce qui déplu à Hideaki qui fit une légère mine boudeuse. Elle le regarda mais cela n'eut aucun effet sur elle. Si elle l'avait suivie ici c'était uniquement pour revoir Naoki qui était parti sans rien lui dire. Elle croisa les bras et s'adressa sur un ton plutôt froid, mais sans l'être trop à l'homme qui se dressait devant elle.*

" Quand irons-nous voir Naoki? "

*Il s'approcha d'elle, tentant quelques gestes de tendresse, qu'elle repoussa aussitôt. Le regardant méchamment. Elle n'arrivait décidément pas à apprécier cette homme. Elle sentait une sorte de réticence à son égard et ne voulait qu'une chose ne pas se retrouver trop longtemps seule avec cet individu, qui semblait jouer un jeu. Elle le savait au fond d'elle-même qu'il lui cachait quelque chose, mais elle ne parvenait à définir quoi exactement. Elle resterait méfiante jusqu'à ce qu'elle découvre la vérité.*

Hideaki: " Je ne vais pas te faire de mal ... Tu n'as pas à rejeter ton roi de la sorte. Nous irons le voir bientôt, ne t'en fait pas. "

"Ton roi ...." *répète-t-elle sur un ton moqueur.* " Pour moi tu es peut-être le roi, mais cela ne te donnera certainement pas le droit d'avoir tout ce que tu voudras, et encore moins de moi. "

*La chambre était très grande et luxueuse. Cela ne l'étonna pas vraiment, étant la chambre du roi elle ne pouvait être qu'ainsi. Il y avait une cheminée en marbre, où un feu de bois chauffait la pièce, laissant craquer le bois dans un bruit qu'elle aimait, surtout lorsqu'elle se reposait face à ces petites flammes qui tels des chants l'apaisaient lors des longues nuits hivernales. Un grand lit en baldaquin, aux armatures en chêne, ornées de voilages dans les tons de la pièce. Des meubles étaient parsemés de-ci de-là, souvent décorés de motifs recouverts d'or. Des statues représentants des femmes, relativement belles étaient disposées de chaque côté des portes qui menaient au couloir ou à d'autres salles du palais. On pouvait même trouver une table où gisait un vase remplit de fleurs d'une grande beauté. Une bibliothèque avec des fauteuils d'apparence confortables et tant d'autres mobiliers. Elle n'aimait pas ce genre d'endroits, où le luxe régnait en maître. Elle soupira légèrement, avant de s'asseoir sur l'un des fauteuils. Elle croisa les jambes.*

H: " Il est vrai que je ne t'ai pas proposé de t'asseoir, tu m'en verras désolé. "

* Il s'installa dans le siège voisin, tourné vers elle, il semblait l'admirer comme si elle était une œuvre d'art, dont on voudrait observer les moindres parcelles, pour ne pas perdre un seul morceau de la beauté qu'elles peuvent avoir. Elle était assez fatiguée, et désirait dormir, mais elle n'avait aucune confiance en lui. Elle s'était souvenu de la nuit où elle s'était faite violer au moment où elle avait revu le frère jumeau de Naoki. Elle se demanda alors, pourquoi ces souvenirs refirent surface soudainement. Etait-ce une coïncidence ou il était impliqué dans ce viol? Le roi de Mayou, la voyant songeuse, se leva et se mit face à elle. Il se pencha alors, posa une main sur l'accoudoir. Il la sortit de ses rêveries, plongeant son regard dans celui de la jeune Ookami, qui aurait pu céder à ce regard si doux, et enjôleur, mais elle ne se laissa avoir par ce geste, restant toujours méfiante.*

H: "Quelque chose te tracasse? "

* Elle se contenta de secouer la tête lentement de gauche à droite en signe de réponse.*

" J'ai juste besoin de repos. Pourrais-tu m'indiquer ma chambre? "

H: " Ta chambre? Mais c'est ici, tu passeras ta nuit avec moi. "

" Je ne veux pas paraître impolie, mais sache bien une chose, je ne passerais pas une seule nuit dans cette chambre, je dors seule. "

* Il ne montra pas son sentiment de colère qu'il ressentait. La colère, oui. Car il était énervé de savoir que son frère pouvait s'approcher d'elle sans qu'elle le rejette. Cela serait peut-être plus difficile qu'il ne l'aurait songé, mais il ne se laissa pas abattre pour autant. Il rencontrerait surement d'autres obstacles sur son chemin, et quelque part cela lui fit plaisir. Quand il avait tout ce qu'il voulait sans le moindre soucis, ce n'était pas plaisant. Il se leva alors, lui tendant la main pour qu'elle se relève. Elle accepta sa main,mais la lâcha aussitôt debout. *

H:" Dans ce cas, ... suis-moi, je vais t'amener dans une chambre voisine."

* Le remerciant, elle le suivit alors, ils sortirent de la chambre, des gardiens étaient postés devant chaque porte du couloir. Ils marchèrent un peu avant d'atterrir devant une porte de couleur rouge, il demanda au gardien de lui ouvrir la salle. Il obéit aux ordres du roi, et se repositionna comme il l'était un instant avant. La chambre était bien moins grande mais luxueuse aussi. Elle soupira légèrement. Il ne le remarqua même pas. Il lui expliqua quand il passera la prendre demain matin pour aller voir Naoki. Une fille viendra lui donner des vêtements, qu'elle devrait porter, lui dit-il, pour lui faire plaisir. Elle se dit intérieurement, que cela serait une raison de ne pas les porter justement. Il continua avec quelques explications, puis il la salua, lui demandant si elle était certaine de vouloir dormir, dans cette chambre, toute seule; Elle lui avait répondu que cela serait toujours mieux que l'autre chambre, sur un ton peu ironique. Elle lui souhaita également une bonne nuit. Il sortit refermant la porte, indiquant aux gardes de ne la laisser sortir sous aucun prétexte. Il ferma même la porte à clefs.*

< Cela ne m'étonne pas de lui, il doit tellement avoir peur que je ne m'échappe. >

*Elle déposa ses affaires sur le sol, se dirigeant vers la fenêtre, la lune éclairait le ciel de sa douce lumière. Dévoilant quelques parties du jardin. Elle n'avait que peu de souvenirs de son enfance. Mais quelques images faisaient leurs apparitions par moments. Elle revoyait de petits garçons se disputer, mais elle ne savait pour quelles raisons. Elle passa une main dans ses longs cheveux. Qu'elle retint en orangé rouge. Elle resta ainsi observant les cieux avant de se décider à s'allonger sur le lit, bien trop grand pour une personne seule. Elle pensait à Naoki, se demandant pourquoi il n'était pas ici, avec son frère. Où pouvait-il dormir? Elle se posa un tas de questions. Elle se releva pour se déshabiller, déposant avec soin ses habits au pied du lit. Elle fit apparaître une robe de nuit. Elle rigola toute seule.*

< Il est vraiment stupide ... ce n'est pas parce que cette porte est fermée que je ne peux pas sortir. J'ai juste à claquer des doigts pour partir d'ici... Mais je veux tellement revoir Naoki. Lui seul sait où il est, je ne peux pas faire ça tant que je ne l'aurai pas revu. >

Elle se coucha, remontant, les draps sur ses épaules. On entendait les crépitements du feu dans la cheminée. Il faisait bon dans la chambre, mais elle aimait sentir le poids des couettes, couvre-lit sur elle. Elle s'endormit rapidement.*

____________________________________________________________________________________________________________________


*Dans sa cellule Naoki, lui ne dormait pas. Il était allongé, les bras croisés sous sa tête. Songeur, il pensait comme tout le temps à Ookami. Espérant que son idiot de frère le lui aurait rien fait de mal. D'ailleurs, des bruits de chaines, de portes qui s'ouvrent le sortirent de ses pensées. Une lumière se glissa dans sa chambre, lorsque la porte s'ouvrit. Il ne prit pas la peine de se tourner en direction de la source de lumière, se doutant de qui était là.*

H: "Je viens t'annoncer que je suis de retour.... Avec elle. "

* Il fit mine de ne pas s'en préoccuper plus que cela.*

H: "Demain, tu sortiras de cette cellule, demain et uniquement demain. Si tu tentes quoique ce soit, t'enfuir seul ou avec elle. Je n'hésiterais pas à alourdir ta peine, voir même te tuer. Tu ne m'est plus d'aucune utilité, maintenant qu'elle est ici. Je ne te fais pas de présent, je fais juste ça, pour qu'elle pense que tu es sans danger. Que tu vas bien et que tu vis dans les appartements du royaume."

* Il ne répondit même pas à son frère, lui tournant même le dos. Les yeux rivait sur le mur, voyant l'ombre de Hideaki refléter dessus.

H: " Une dernière chose ... fait en sorte qu'elle ne veuille plus te voir. Si tu ne le fais pas, tu sais quel sort je te réserve."

*Il sortit de la pièce, la refermant avec excès, avec toutes les chaines et serrures. Naoki soupira, ne sachant nullement ce qu'il allait faire. Akio lui ayant dit qu'il ne le laisserait pas tomber, n'était pas revenu depuis. Il espérait que son ami d'enfance allait bien. Il se demanda un tas de choses et finit par s'endormir lui aussi.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   19.04.09 2:36

* Le chant des oiseaux sur le bord du balcon, la sortit de son sommeil. Il faisait doux dans la chambre. Tournée vers la fenêtre, elle apercevait à travers une petite ouverture entre les rideaux, les rayons chauds du soleil. Il devait être levé depuis un moment déjà, mais fatiguée, elle avait dormi plus que d'habitude. Elle avait encore l'esprit embrumé et ne remarqua pas immédiatement, la main passée autour de sa taille. Elle s'en rendit compte lorsqu'elle entendit une respiration qui n'était pas la sienne. Se retournant lentement, elle remarqua Hideaki à ses côtés. Il dormait paisiblement. S'étant probablement glissé à ses côtés durant la nuit. Elle le regarda quelques instants, avant de se libérer de cette emprise, qu'il lui déplaisait plus que tout. Non avec délicatesse, de façon à l'éveiller par la même occasion. Elle s'assit alors dans le lit les bras croisés, le visage marqué par une expression de colère. Les yeux fixant le jeune homme avec mécontentement, lui montrant bien que son geste ne lui plaisait pas du tout.*

* Il ouvrit lentement les yeux, se frottant les paupières pour effacer les petites traces de son sommeil, il leva les yeux vers la jeune demoiselle qui ne détachait pas son regard du jeune roi. Attendant des explications de son geste, déplacé. Il se releva alors, comprenant ce que la jeune Ookami voulait. Il fit une mine timide, et gênée, qui n'eut aucun effet sur elle, peut-être même que cela aurait plus tendance à l'énerver encore plus.*

Hideaki: " Je ne pensais pas que tu m'en voudrais autant parce que j'ai dormi à tes côtés. Je n'ai rien fait de mal .... Tu étais si belle en dormant que je n'ai pu résister à l'envie qui m'envahissait, de me mettre à tes côtés. Je pensais ne rester qu'un bref instant, mais les battements de ton cœur, m'ont bercé et j'ai fini par m'assoupir."

" Si je voulais une chambre à part c'était justement pour ne pas passer la nuit à tes côtés! J'aurais dû te le dire plus clairement, peut-être que de cette façon tu aurais eu plus facile à comprendre! "

*Elle sortit alors du lit, ne prenant même pas ses habits, elle alla directement derrière un paravent. Des bassines d'eau chauffées étaient disposées près du feu. Elle remplit la baignoire avec l'eau chaude, laissant glisser sa robe de nuit sur sa peau d'une couleur claire, pour toucher le sol, elle entra délicatement dans le bain. Elle se laissa glisser pour immerger sa tête, restant un bref instant et ressortit, frottant son visage avec douceur. Elle prenait de l'eau qu'elle laissait filtrer entre ses mains et ses doigts. Pensive.*

* Pendant ce temps, le jeune Hideaki était toujours dans le lit, assis, regardant dans la direction de la jeune fille. Il était agacé de ne pas trouver de moyens de ne pas la toucher sans qu'elle n'éprouve une sorte de dégouts à son égard. Il serra les poings. Il repensa à la nuit où il l'avait violée, moment qu'il avait tout particulièrement apprécié. Il aimait traiter de cette manière les filles. C'était une de ses horribles choses qu'il adorait faire. Plusieurs fois, il l'avait fait, mais une seule fois il avait ressentit un plaisir exquis, auquel il voulait regoûter à tout prix. Passant sa langue sur ses lèvres avec envie, il observait le peu qu'il voyait de la silhouette de la jeune fille qui s'était dessinée avant qu'elle ne rentre dans son bain. Il pouvait entendre le doux bruit de l'eau. Une envie soudaine parcouru son corps, envahissant son esprit de toutes sortes de pensées, parfois même malsaines. Il se leva lentement du lit, se dirigea vers elle, d'un pas léger et presque inaudible.*

" Pourquoi me désires-tu autant?"

*A cette phrase, il s'arrêta net, sentant une présence derrière lui. Elle passa, ses bras autour de sa taille, appuyant sa poitrine contre son dos. Elle avait ses cheveux mouillés, qui dégoulinaient, mouillant le sol de la chambre. Elle avait prononcé sa phrase avec une voix douce et chaleureuse. Il était un peu plus grand qu'elle. Elle commença à passer ses mains sur le torse nu d'Hideaki. Il pouvait sentir le souffle chaud de la jeune Ookami. Totalement troublé, les joues rougies, il n'arrivait plus à parler. Il ne s'entendait pas du tout à ce qu'elle réagisse de la sorte. *

"Est-ce ma beauté qui te mets dans cet état? Ou bien le fait que je cache un quelconque pouvoir que tu désires ?"

*Elle descendit lentement l'une de ses mains au niveau de son bas-ventre. Sa peau était douce, frôlant le corps du jeune homme qui se parcourait de frissons. Elle serra un peu plus l'emprise, il ne put s'empêcher de poser ses mains sur les siennes, pour qu'elle cesse ce qu'elle faisait, non pas que cela lui déplaisait, mais il risquait fortement de ne plus se contrôler. Il se demanda où avait-elle appris à se comporter de la sorte. Il reprit doucement ses esprits, tentant de ne pas faire paraître son trouble certain face aux caresses de la jeune Ookami. Il se retourna, la prenant dans ses bras, sentant son cœur battre à un rythme plutôt normale comparé au sien.*

H.: " Et si je te répondais les deux?

* Elle ferma les yeux, passant ses bras autour de lui, tentant de dissimuler son jeu, elle allait tout faire pour lui faire croire qu'elle avait cédé à ses avances. Il ne lui avait fallu qu'à peine quelques minutes pour se décider à jouer un rôle durant une certaine période. Elle ne savait dire combien de temps exactement. Elle ressentait qu'il cachait quelques choses. Elle avait sentit d'ailleurs un parfum qui lui rappelait un moment de sa vie qu'elle aurait voulu oublier. Et lorsqu'elle l'avait serré contre elle, ses souvenirs avaient refait surface, revoyant la nuit de son viol. Elle reconnu alors que cette personne n'était autre que lui, roi de Mayou et frère jumeau de l'homme qu'elle aimait vraiment. Elle garda son calme et se laisser guider par son plan pour se venger comme elle se devait de le faire.*

"Les deux? Je suis touchée dans les deux cas. Que comptes-tu faire de moi?"

*Elle leva ses yeux orangés pour les plonger dans ceux d'Hideaki, elle se mit légèrement sur la pointe des pieds, l'embrassant alors, baiser volé, avant de repartir dans sa baignoire qu'elle avait laisser quelques instants avant. Rentrant dans l'eau qui était plutôt tiède que chaude. Hideaki regarda la jeune fille se balader nue pour retourner d'où elle venait, laissant sur son chemin quelques marques de pas. Ses cheveux étaient étonnamment longs, d'une couleur rouge et rousse, descendant jusqu'en bas de ses fesses, ne dévoilant qu'à peine son corps. Il ne savait pas quoi répondre. Avait-elle réellement cédé à son charme? Finalement se fut facile, peut-être trop d'ailleurs. Il s'approcha alors de la jeune fille, s'agenouillant au côté d'elle, laissant son regard se balader sur le visage fin et malicieux d'Ookami. Il voulait regoûter à ses lèvres légèrement sucrées, mais ne savait comment réagir avec elle. Il finit par un geste timide, de remettre quelques mèches de cheveux derrière son oreille, laissant entrevoir son visage et ses joues rougissant à peine. Il déposa un doux baiser sur sa joue.*

H.: "T'épouser , je compte t'épouser…"

"Je ne serais te donner une réponse aussi rapidement …"

*Elle se tourna vers lui, l'embrassa à nouveau, mais cette fois avec plus de passion et d'envies. Laissant l'esprit du jeune homme troublé, il en voulait plus, mais ne savait s'il pouvait le faire. Il se contenta de répondre à son baiser par un signe tendre et amoureux. Allait-elle accepter sa proposition, ou la décliner? Elle n'aurait pas le choix de toute façon, si elle était amenée à refuser, il trouverait un moyen de l'obliger à devenir son épouse.*

[J'ai un tit peu modifié la fin du texte, pas grand chose, mais je trouvais que ce n'était pas cohérent avec ce que je compte faire par la suite ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   24.09.09 0:30

*Dans la chambre, les rideaux n'étaient pas tout à fait ouverts, laissant à peine le soleil se glisser dans la pièce, dessinant quelques lignes sur le plancher, et le lit qui se trouvaient non loin de la fenêtre. Ookami était dans la baignoire, à ses côtés Hidéaki qui ne cessait de parcourir son corps de ses yeux. Elle était assez timide, et cette situation commençait peu à peu à la mettre mal à l'aise. Elle lui sourit gentillement espérant qu'il comprenne sans qu'elle n'eut à lui adresser la parole. Mais celui-ci ne semblait pas vouloir la laisser pour autant. Elle baissa légèrement son regard vers l'eau du bain, murmurant d'une voix timide.*
" Pourrais-tu me laisser seule un instant? "
* Elle releva ses doux yeux verts sur lui, avec un sourire d'une grande douceur sur ses lèvres. Il soupira alors légèrement. Se levant, il passa une main sur son visage, déposant un baiser sur son front. Il se pencha pour lui murmurer, d'un ton particulièrement agaçant, menaçant.*
H: " Tu devras te faire à ça ... Quand on se mariera, que tu le veuilles ou non, tu prendras ton bain avec moi ou en ma compagnie. "
* Il partit alors, laissant la jeune fille un peu troublée. Elle devrait si faire, si elle veut que sa vengeance soit parfaite, elle devrait passer outre certaines choses. Elle soupira alors, pensant à ce qu'elle allait faire pour mener à bien son souhait le plus cher. Elle finit de se laver, repensant à ce qu'elle avait fait quelques instants avant. Elle n'avait pas vraiment contrôler son acte. Elle ne comprennait pas pourquoi elle s'était tout à coup postée derrière lui, l'enlaçant fortement. Elle doutait parfois sur sa personnalité qui devenait de plus en plus particulière. Elle sortit de l'eau, passa un essui autour de sa poitrine. Elle marcha jusqu'au lit, où son roi l'attendait.*
" Je te trouve bien prude, après ce que as fait. Tu es étrange par moments. "
*Il l'invita à s'asseoir à ses côtés, ce qu'elle fit sans rien dire à ses paroles, elle n'aurait pas su quoi lui répondre, elle ne savait même pas ce qui la poussait à réagir de la sorte. Il s'approcha d'elle pour l'embrasser, passant sa main sur son bras encore légèrement mouillé. Il se pencha frolant ses lèvres, mais son baiser fut interrompu par le bruit de la porte, sur laquelle on frappait. Il ouvrit les yeux, lui faisant un clin d'oeil, il se leva en direction de la sortie, puis se retourna.*
H: " J'enverrais quelqu'un te chercher d'ici peu. Il y a une robe pour toi, j'aimerais que tu la portes. Je t'attendrais dans une autre salle ."
* Elle regarda la robe qu'il lui proposait, et cela l'enchantait guère d'avoir à se vêtir d'un tel vêtement. Elle fit mine d'acquieser. Elle le regarda sortir de la salle. Elle entendu la porte se vérouiller, décidement elle allait avoir du mal à avoir sa confiance. Elle avait besoin de temps, et ne savait vraiment si elle allait en disposer d'assez pour faire toutes ces choses. Elle soupira se levant alors, elle se rapprocha du feu, pour faire sécher plus vite ses cheveux. Elle s'habilla avec la robe d'Hidéaki, pensant que cela pourrait peut-être l'aider dans ses démarches. Il ne connaissait vraiment pas ses goûts. Elle repensa à Naoki, qui quant à lui, savait les robes et habits qui lui allaient à ravir, que ce soit la forme, ou les couleurs, tous les vêtements qu'elle avait reçu de lui, étaient parfaits pour elle.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   24.09.09 2:27

* Elle resta dans la chambre, à errer, sans trop savoir quoi faire. Elle n'avait pas encore ouverts les rideaux, et ne tarda pas à le faire. Ce côté sombre de la pièce commençait à devenir ennuyeux. Les rayons du soleil entrèrent avec joie dans la pièce, éblouissant la jeune Ookami, qui grimaça, fermant les yeux. Elle les ouvrit à peine, laissant un peu de temps à ses puipilles de s'habituer à la lumière du jour. Elle apprécia la chaleur sur son corps, elle ouvrit la fenètre et s'avança sur le balcon, dévoilant peu à peu le jardin du palais. Il était d'une grande beauté, entretenu avec grand soin. Il faisait bon, les chaleurs estivales laisser place à celles automnales, mais la température se voulait encore agréable, et douce. Des arbres fruités portaient encore quelques fruits de saison. Elle aurait aimé en cueillir juste un. Elle se laissa tenter par cette envie, même si elle était futile. Elle se tourna pour s'assurer que personne n'était entré dans la chambre, elle observa bien le jardin, et après avoir fermé les yeux, elle se retrouva juste en-dessous d'un pommier. L'odeur sucrée parfumait l'endroit, des insectes se laissaient aussi séduire par les quelques fruits tombés sur le sol. Elle cueillit une belle pomme rouge, qui se laissa tomber dans sa main, sans qu'elle n'eut à tirer sur elle. Elle admira le fruit, comme si elle n'en avait pas vu depuis des années, cherchant aussi un quelconque signe d'un petit ver qui aurait voulu manger un morceau de ce fruit. Elle ne vit rien et croqua dans la pomme, laissant le jus légèrement acidulé et sucré couler sur le bord de ses lèvres, savourant le fruit, le trouvant délicieux, juste comme elle les aimait. Elle resta ainsi, mangeant sa pomme avec plaisir, surveillant les allées pour ne pas être repérée puis dénoncer au propriétaire de ces lieux. Lorsqu'elle eut fini, elle posa la pomme sur le sol, la recouvrant de quelques feuilles mortes. Elle s'empressa de revenir dans la chambre. Elle eut raison de le faire, à peine était-elle apparue sur le lit, qu'on frappa à la porte, et les verroux s'ouvrirent. Une servante, assez jeune, entra dans la salle, s'inclina, saluant Ookami. Elle lui demanda de la suivre si elle était prête. La jeune fée se leva alors, salua la demoiselle, lui souriant avec gentillesse, elle lui répondit alors timidement d'une geste presque similaire.*
" Je vous suis. "
* Elles sortirent de la chambre, qu'elle referma derrière elle, et les gardes se replaçèrent devant celle-ci. Elles traversèrent plusieurs couloirs, Ookami en profita pour parler un peu, demander certaines choses, sachant qu'on ne lui avouerait pas tout. Elle n'eut pas tort, la jeune fille, prétendait que tout se passait bien avec le roi, qu'il était d'une grande gentillesse, et fort généreux. Il aidait les gens en besoins, il faisait tout pour que le peuple soit au mieux. Elle ne chercha pas plus d'informations, tous les domestiques, gardes, et autres employés ne lui diraient quoique ce soit. Surement peur des représailles, et autres d'Hidéaki. Elle aurait peut-être plus de chances si elle parvenait à sortir, à aller voir les villageois. Même si elle avait tout fait pour ne pas laisser transparaître sa crainte, Ookami l'avait tout de suite remarqué en observant la domestisque.*
Jeune domestique: " Vous y voilà. Je vous en prie, entrez. "
* Elle sourit à la jeune fille, qui se retira peu après l'avoir laissée entrer dans la salle. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   24.09.09 15:12

* Une très grande salle, décorée dans les tons orangés, très chaleureuse. Quelques plantes étaient dispercées de par et d'autres de la pièce. Il y avait une grande table basse, entourée de coussins décorés de motifs orientaux. Elle trouva cette pièce très belle, mais lorsqu'elle aperçu Hideaki, celle-ci fut toute suite moins agréable. Elle n'était pas très rassurée, et avait de mauvais présentiments virent emplir son esprit. Il la regarda marcher vers lui, lui souriant, mais ce sourire était faux, elle savait qu'il lui cachait quelque chose, mais ne savait encore vraiment ce qu'il allait lui arriver. Il était seul, assis sur un gros coussin, devant lui des papiers divers posés sur la table. Elle vint s'asseoir face à lui. Il replongea dans ses feuilles, mais il s'adressa à elle, sur un ton bien à lui.*
H: " Sais-tu ce que c'est? " *montrant les écrits"
" Comment le saurais-je? "
H: " La preuve que tu vas m'appartenir, tu ne peux pas t'y opposer. Et si tentait de m'échapper, je ferrais en sorte que tu regrettes ce geste. "
" Et que ferrais-tu ? "
H: " Tu comprendras bien assez vite. "
* Il se leva et alla ouvrir la porte d'une autre pièce, il se décalla laissant entrer un jeune homme. Elle eut un pincement au coeur en voyant Naoki entrer, à la vue de la jeune fée, il ressentit la même chose. Elle le salua, mais il ne répondit pas, détournant le regard pour ne pas voir la réaction d'Ookami. Elle savait que si il avait réagit de la sorte c'était à cause d'Hideaki. Elle baissa les yeux, ils vinrent s'asseoir face à elle. Il affichait un sourire satisfait de ce qu'il venait de faire. On voyait le plaisir qu'il prenait à faire du mal aux gens. Elle voulait le tuer, mais se retint, une sensation étrange parcourut son corps, et ses cheveux devenait plus foncés, ses yeux viraient doucement au rouge. Naoki comprit immédiatement ce qu'il se passait. Il savait ce que signifiait ces changements. Il ne put se retenir et adressa la parole à la jeune fée.*
N: " Tu vas épouser le roi?
* Elle releva les yeux qui redevinrent plus clairs, Hideaki remarqua que peu son changement. Juste le son de sa voix suffit à la calmer. Même si sa question n'était pas vraiment la phrase qu'il aurait fallu dire. *
" Je ... je vais l'épouser. "
* Son coeur se serra, elle aurait tant voulu disparaître avec lui, mais elle ne savait se téléporter avec quelqu'un.*
H: " Sage désicion ma chère. Mais cela ne suffira pas."
* Il poussa quelques feuilles sous ses yeux, l'invitant à signer. Il fit de même pour Naoki.*
H: " Ta signature pour attester ton accord pour notre mariage. Quant à toi, cette signature pour montrer que tu es parti de ton plein grès de Mayou. "
* Ils ne dirent rien, et signèrent chacun leur papiers. Hideaki affichait son sourire jouissif, content de ses actes. Il reprit les feuilles qu'il plaça dans un coffre qu'il ferma à clef. Il se leva alors, regardant son frère avec mépris.*
H: "Tu sais ce qu'il te reste à faire. Quant à nous *il se tourna vers la jeune fée*, nous allons nous rendre dans une autre salle où nous nous unirons, puis nous célébrerons ce mariage. "
* Il rigola méchamment, et posa son regard froid sur Naoki.*
H: " Il va de soi que tu n'y es pas convié. Un garde va t'accompagner dans tes appartements où tu prendras les quelques affaires qui te reste, et tu quiterras ce village sur le champs. Jamais plus tu ne remettras les pieds dans ce palais, et dans ce village. Et bien entendu, elle aussi tu ne la verras plus. Regarde-la bien, c'est la dernière fois où tu pourras poser tes yeux sur son doux visage."
* Elle ne voulu le regarder partir de la salle. Elle se détestait de ne rien faire. Elle ferma les yeux, pour empêcher sa colère de prendre le dessus. Mais son coprs laissa transparaître quelques signes de son mécontentement.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   12.12.09 1:05

* Il rangea la clef précieusement dans un coin de la pièce, petite boite qui disparu quelques minutes plus tard. Il usait de sa magie et de ses pouvoirs pour arriver à ses fins. Bien trop mauvais perdant, il ne supportait pas la défaite et était prêt à tous pour parvenir à obtenir ou faire ce qu'il voulait. Il se pencha vers elle, après s'être assis à ses côtés. Passant une main dans son dos, il embrassa sa joue, elle ne bougea pas, comme insensible à ses gestes. Elle se recula même légèrement pour ne pas qu'il la touche encore un peu plus. Il lui susura alors, qu'il ferrait d'elle ce qu'il lui plairait, que cela lui plaise ou non. Elle leva la main pour le gifler, mais il stoppa son geste au dernier instant. Son regard était froid, on sentait la colère qu'il pouvait éprouver lorsque l'on n'obéissait à ses ordres. *
- H. " Tu vas regretter ton geste, mon amour ..."
* Avait-il prononcé d'une voix basse, et mesquine. Il ordonna aux gardes de la pièce de sortir, et de fermer les portes derrière eux. Une fois cela fait, il reposa ses yeux clairs sur elle, lui souriant gentillement mais ce geste était totalement faux. Il la renversa sur le dos, se retrouvant allongée, Ookami tenta de se débattre, et de le frapper, mais il attrapa ses poignets, qu'il maintient avec force, marquand la peau de la jeune fée. Elle tentait toujours de se libérer de son emprise, mais ni parvenait pas, elle commençait à s'énerver, et son apparence changeait vite trop vite. Il le faisait exprès, pour pouvoir tenter une chose particulière sur elle, mais il devait pour cela, qu'elle soit sous l'emprise de Ryû. *
"Arrêtes ! Lâches-moi !!"
* Ses yeux devinrent rouges écarlates, sa voix n'était plus tout à fait la même. Elle stoppa ses gestes inutiles pour s'en aller, et le regarda d'une air moqueur.*
" Tu comptes faire quoi maintenant? "
- H." Je compte faire quoi maintenant? Tu le sais ... te punir pour avoir oser lever la main sur moi ... "
* Elle se mit à rire, et d'un coup, elle se retrouva au-dessus de lui, ligoté, il ne savait plus bouger. Elle passa son doigt sur les lèvres d'Hideaki, puis le laissant se balader sur son visage, surpris. *
"Je répète ma question ... Tu comptes faire quoi maintenant?"
* Il se trouvait dans une mauvaise position, et l'angoisse, la colère de pouvoir perdre encore plus, le fit changer d'expression de visage, montrant réellement qui il était vraiment. Avec ce regard clair mais agressif, cet air autoritaire et mauvais sur ce beau visage. Elle baissa frolant ses lèvres, puis glissa jusqu'à son oreille, où elle murmura d'une voix enjoleuse, mais pas du tout adaptée à ses paroles. *
" Si tu fais quoi que ce soit à Ookami, je te jure mon amour, que tu auras à faire à moi. Si tu ne veux pas perdre tâche de te tenir à carreaux ..."
* Elle rigola, le voyant les yeux écarquillés, elle passa une main douce et attentionnée sur son visage. *
"Tu es trop mignon comme ça mon chéri..."
*Elle pouffa de rire et se releva, laissant le jeune homme sans plus aucun lien et Ookami reprendre sa place dans ce corps. Il la regarda toujours stupéfé de la vitesse à laquelle, il s'était retrouvé en position de faiblesse. Il voulu dire quelques choses, mais aucun son ne sortit d'entre ses lèvres. *
" Tu sais ce qu'il te rete à faire à présent. "
* Il se leva et se plaça face à elle, même s'il connaissait les pouvoirs qu'elle avait en elle, cette double personnailté étrange, il ne s'y faisait pas lorsque son autre elle prenait le dessus, elle était bien moins sympathique, et on sentait dans sa manière d'agir et de parler, qu'elle était sur de ce qu'elle faisait et qu'elle le ferrait si ce qu'elle demandait n'était pas respecté. S'il voulait venir à bout de cette adversaire coriace, il ne pouvait que se laisser faire et obéir, mais cela ne durerait qu'un temps. Il prit Ookami dans ses bras, s'excusant bêtement. Elle n'arrivait pas à le repousser, il lui faisait pitié avec ses pardons ridicules. Elle passa ses bras autour de lui pour le réconforter, même si cela l'enchantait guère. Il resta ainsi quelques minutes sur son épaule, puis elle sentit une forte douleur dans ses membres, se sentant partir, elle ne parvint à parler, elle le regarda incapable de se retenir à quelques choses pour ne pas chuter. Il avait le sourire mesquin sur ses lèvres et riait à plein poumons.*
-H. " Tu m'appartiens ma chère, tu ne peux plus rien contre moi ... "
*Elle avait les yeux grands ouverts, et finit par perdre connaissance, allongée sur le sol.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   12.12.09 21:46

* Elle ouvrit doucement ses yeux, elle ne voyait pas bien, sa vision était floue, elle se sentait nauséeuse. Elle avait mal à la tête et un peu partout dans son corps. Elle entendait des voix, mais ne parvenait à définir de qui il s'agissait. Elle tenta de parler, de prononcer quelques mots mais elle n'y parvint. Elle réussit à relever avec difficulté sa main, pour interpeller les personnes qui discutaient à ses côtés. Elle sentit une main, toucher son bras, et le reposer sur les draps, puis un visage se plaça juste au-dessus du sien, déposa un baiser sur son front, puis sur ses lèvres. Il suffit pour qu'elle comprenne que c'était Hideaki. *
"Qu'est-ce que tu m'as fait .... "
- H.: " VOUS VOUS MOQUEZ DE MOI ! "
- ??: "Je vous assure que non mon Roi."
- H.: " Ah non? Expliquez-moi pourquoi me demande-t-elle ça dans ce cas? Elle est censée n'éprouver que des sentiments positifs à mon égard. Ce qu'elle me demande cela signifie qu'elle doute de moi, qu'elle me craint, qu'elle sait que je lui ai fait du mal !!"
- ??: "Elle ne pourrait éprouver de sentiments pour une autre personne au risque d'en mourrir, mais cela s'applique uniquement sur ses sentiments amoureux... Je ne vous avais jamais dit qu'elle ne pourrait pas dire ce genre de choses. "
* Le roi enrageait, il avait la nette impression de s'être fait avoir par ce sorcier. Comment allait-il faire pour qu'elle n'ai d'yeux que pour lui, qu'elle ne doute jamais de lui, ... Il soupira à l'idée de ne jamais trouver de sort assez puissant pour l'aider dans cette tâche. Ookami avait tout entendu, sa vue revenait peu à peu, et elle entendait distinctement ce qu'il venait de dire. Elle en profita pour glisser quelques paroles et stopper ce silence qui s'était installé. *
" Mon amour? J'ai mal ... je ne veux pas ... je ne veux pas te perdre. Aide-moi. "
* Elle tendit sa main vers lui, un petit sourire timide aux lèvres, elle avait réellement mal, et ne jouait pas la comédie à ce niveau. Il la regarda d'un drole d'air, puis tourna les yeux vers le sorcier, l'air surpris, il lui répondit d'un petit geste de ses épaules. Il changea de suite ses pensées à l'égard du sorcier, qui visiblement c'était trompé et que le sort avait bien fonctionné.*
" Venges-moi ... Tue la personne qui m'a mise dans cet état..."
- H.: "Je vais tout faire pour retrouver cette personne, et la tuer, je te le promets ... "
* Il prit sa main, il était tendre et son visage n'était pas le même, peut-être qu'il était heureux qu'elle lui appartienne enfin, il pourrait obtenir ce qu'il voulait d'elle. Il ordonna au sorcier de sortir de la chambre, et de demander au comptable la somme qu'il devait persevoir pour son aide. Il ne se fit pas prier, et salua les occupants de la pièce, avant de refermer la porte. Le roi ordonna alors à deux gardes de le suivre, et lorsqu'ils seraient bien assez loin du village de le tuer, et de reprendre l'argent qu'il avait eu. Il ne devait y avoir personne au courant de cette histoire. Il ne faisait confiance à personne, encore moins aux sorciers et autres qui n'étaient que des charlatans pour lui.*
" Je t'aime, je t'aime Hideaki, ne me laisse pas, ne me laisse plus jamais seule ... "
* Elle laissa des larmes couler sur ses joues, ellle savait très bien se mettre à pleurer quand il le fallait, et dans cette situation, cela lui était très utile, pour mieux manipuler cet abruti de roi. Il succomba à son doux visage, qu'il prit entre ses mains, devenues bien délicates et attentionnées. Il l'embrassa avec tendresse. Il se leva et commença à se déshabiller, ne laissant que son caleçon sur lui. Il fit le tour du lit, et vint se glisser derrière la jeune fée. elle se tourna, et posa sa tête contre son torse, une main sur sa bouche, l'autre sur son ventre, elle n'avait qu'une sorte de nuisette sur elle, et commençait à avoir froid, frissonnant par moments, il passa ses bras autour d'elle, posa une main sur sa tête, caressa ses cheveux, il essayait de la réchauffer, de l'apaiser, sentant les larmes sur sa peau. Il caressa ses cheveux et son visage pendant de longues minutes, après lequelles, elle finit par s'endormir.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   25.03.10 2:01

* Ils étaient tout deux à table, dégustant un repas aux saveurs douces, épicées, mélanges de mets sucrés et salés, ils étaient assis face à face. La lumière de la pièce était apaisante, dans les tons chauds, tout comme la décoration. Des bougies étaient allumées et disposées au centre de la table, donnant un peu plus de charme et de chaleur à ce diner. Ils ne disaient rien, savourant avec délicatesse les plats présentés devant eux, de beaux fruits, des viandes cuites comme il fallait, des légumes de toutes sortes, du pays, et d'horizons, inconnues de la jeune reine. Elle goutait pour la première fois nombreux d'entre eux, appréciant chacune des bouchées qu'elle prenait, fermant les yeux pour n'en perdre aucune goutte. Elle était vêtue d'une robe très élégante, avec quelques petites fantaisies, pour la rendre plus au goût d'Ookami. Elle avait une multitude de robes à sa disposition, et pouvait encore demander qu'on lui en fasse à ses goûts, à ses envies. Cela faisait quelques mois déjà qu'elle vivait en ces lieux, en compagnie de son mari, et roi de ce pays : Hideaki. Elle n'avait rien vu venir et avait fini par céder à toutes ses avances, elle ne pouvait pas vraiment lutter contre, au risque de périr. Elle s'était habitué à lui, elle songeait même, qu'elle s'était faite une mauvaise idée sur lui, que finalement il était quelqu'un d'aimable, et ce petit côté mesquin, manipulateur, escroc, et toutes les choses mauvaises en lui, lui plaisait quelques parts. Peut-être était-ce par simple mélancolie de cette période de sa vie, où elle avait été comme lui. Cela lui manquait par moments, mais elle ne faisait rien pour changer, elle se contentait de la situation présente, elle verrait plus tard.*

* Elle déposa avec délicatesse ses couverts, tapotant sa serviette sur ses lèvres, elle releva le regard, posa le tissu aux côtés de son assiette. Elle laissa ses yeux sur son amant, avant de prendre la parole. *

" C'était très bon. Merci mon amour de m'avoir fait découvrir ces saveurs, ces mets plus délicieux les uns que les autres. "

* Elle se leva, poussa sa chaise en arrière, et se dirigea vers lui, laissa ses doigts frôler la table en chêne. Arrivant à sa hauteur, elle continua sur sa main, remontant le long de son bras, elle passa alors ses bras autour de lui, l'empêchant de continuer son repas, elle posa sa tête sur son épaule, restant ainsi quelques secondes à peine, puis elle déposa un baiser sur sa joue, avant de le libérer, et de commencer à partir. Elle lui fit un joli sourire, et finit par s'éclipser de la salle, en lui disant qu'elle l'attendrait dans leur chambre. Elle ferma la porte derrière elle, et partit là où elle l'avait dit. Quelques couloirs plus tard, elle pénétra dans la chambre, où le feu était allumé, seule source de lumière, et laissa la pièce ainsi dans la pénombre. Elle s'assit alors sur le fauteuil près de la cheminée, observant les flammes danser, et écoutant le crépitement du bois. Elle aimait ces moments, la pièce était plongée dans un silence, quelques fois interrompu, par les quelques bruits du bois se consumant. Il faisait doux dans la chambre, elle ferma les yeux quelques secondes, passant les rouvrir juste après, mais elle s'endormit paisiblement, fatiguée par cette journée. Ils avaient rencontrés de nombreuses personnes, pour les inviter à leur mariage qu'ils célébreraient dans les jours à venir. Tout était prêt pour que la cérémonie se déroule comme le roi le voulait. Elle avait des craintes et angoissait un peu à l'idée d'appartenir à cet homme, qui était son ennemi des mois auparavant. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Ookami Ryû
Féru(e) de l'Outremonde
Féru(e) de l'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 550
Age : 29
Race : Fée
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Guérisson, téléportation,apparition d'armes/vêtements/fruits
Localisation: Village Mayou
Equipement: Bâton aux divers pouvoirs

MessageSujet: Re: Village Mayou   27.03.10 15:48

* Il entra dans la chambre, en s'adressant à la jeune reine, mais arrêta lorsqu'il remarqua qu'elle s'était assoupie au coin du feu. Les flemmes donnaient à ses cheveux encore plus de reflets orangés, donnant un charme à Ookami, qui ne laissait pas de marbre Hideaki. Il referma la porte avec délicatesse pour ne pas la réveiller, et se dirigea vers elle, d'un pas lent, le plancher de la chambre craquait un peu, mais ces quelques bruits n'éveilla pas la fée. Sur son visage, un doux sourire était affichait, elle murmurait quelques mots, que le roi ne parvenait à comprendre. Il se plaça juste devant elle, se baissant doucement, il passa une main tendre sur sa joue, son autre main vint caresser sa main qu'il prit entre ses doigts. Il était quelques peu heureux de la voir si apaisée. Il déposa un baiser empli de délicatesse et d'amour sur ses lèvres, avant de murmurer au creux de son oreille, un doux "je t'aime". Elle bougea un peu, mais ne se réveilla pas pour autant. Il sourit, et il la prit dans ses bras pour l'amener sur le lit. Il commença à dénouer sa robe, la dénudant petit à petit. Passant ses mains douces et délicates sur la peau d'Ookami. Il retira totalement sa robe, qu'il déposa sur le dossier d'une chaise. Il l'habilla d'une nuisette noire dentelée, et la coucha sous les draps. Il la couvrit, déposant un bisou sur son front, dégageant les quelques mèches qui avaient glissées sur son visage. *
" Merci .... Anarkia ..."
* Il resta figé quelques secondes, choqué. Il se releva, se posa un tas de questions, sur le nom que sa compagne venait de prononcer. Pourquoi l'avait-elle remercié en le nommant ainsi? Il commença à rager. Voyait-elle un autre homme? Faisait-il partie de son passé? Où l'avait-elle rencontré? *
< Encore un autre rival à éliminer... qui est cet homme qui ose occuper l'esprit de ma reine ... >
* Il serra les poings se jurant qu'il le trouverait, et lui ferrait bien comprendre qu'elle n'appartient qu'à lui, et lui seul. Que personne ne peut poser ses mains sur elle. Il eut envie de la punir pour ce qu'elle venait de lui faire. Il se déshabilla à son tour, mais il ne prit pas autant soin de ses habits que ceux de sa compagne, il les jeta dans la pièce. Il fit le tour du lit et vint se glisser sous les draps. Il se plaça au dessus d'Ookami, il se pencha, enlaçant ses doigts dans sa main gauche, elle murmura à nouveau quelque chose, elle passa une main délicate sur son torse, main qu'elle vint placer dans son dos, le rapprochant d'elle. *
" Je t'aime ... "
* Il se mordit les lèvres, se laissant tomber sur le côté, il prit la jeune fée dans ses bras, la serrant fortement. Elle posa son front contre son torse, caressant le dos d'Hideaki, elle continua et se rendormit profondément. Il embrassa sa tête, diminuant un peu son emprise. Il finit lui aussi par s'endormir, mettant de côté sa colère. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesbidulesdemimi.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Village Mayou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Village Mayou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village d'âme.
» Premier village rush trophée crotall
» Montegrande, un village d'aveugles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outremonde :: RPGs :: Lieux divers et variés-
Sauter vers: