AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Lac embrumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Sharlyn
Pilier d'Outremonde
Pilier d'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 28
Race : Ange
Date d'inscription : 09/05/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: télékinésie / Télépatie / Vole.
Localisation: vaste forêt
Equipement: Dague.

MessageSujet: Re: Le Lac embrumé   06.01.11 0:29

*Airwii et la boule de poil levèrent alors les yeux au ciel, avalant leurs salive de peur. Leur plan était en train de tomber à l'eau et ce qu'avait dit Sharlyn avant d'entré dans ce sous état s'avérait vrai. S'ils n'agissaient pas contre leur nouveau destin, ils allaient belle et bien être tué d'ici peu.*
A: < Merde, on avait pas prévu ça... >
*Mombowl, perdu dans ses pensées se mit alors à faire apparaitre toute sorte d'objets inutiles, cet imprévu le submergeait. Airwii quand à elle regrettait fortement le bâton magique qu'elle avait perdu auparavant. Les deux amis serrèrent les poings, leurs gestes étaient en accord parfais. C'est alors qu'une seule et même idée agitât leurs esprits: Il fallait tuer celle qui par ce méfait les mettaient dans l'embarras, hélas s'ils la tuait maintenant cela fausserait tous leurs plan futur. Ils furent prit d'une courte hésitation tandis qu'au dessus d'eux la maison du ciel s'apprêtait à les écraser tous les trois, du moins c'est ce que l'image actuelle laissa croire.*
A: "Mombowl, on a pas l'choix. Faut la buter."
M: "Jesais. Mais après?"
A: "On trouvera quelqu'un d'autre. On a pas le choix."
*Hélas, c'est ce moment précis que dans le ventre saignant de Sharlyn quelque chose s'agita, quelque chose d'inexplicable. Un champs de protection apparu alors autour de la jeune femme qui dans le même élan de choses irrationnels ouvrit les yeux, ceux là étaient devenu gris puis noir comme l'ébène, son corps se souleva à quelques centimètres du sol puis se crispa. Un sourire malfaisant apparu sur son visage. La Sharlyn que Mombowl avait connut dans le village de la contrée nord était réapparue plus forte qu'elle n'avait pu l'être auparavant, comme si quelqu'un d'autre la contrôlait... Son regard se figea alors sur ses deux nouveaux ennemis.*
S: °°° Finissons-en. Je déteste les repas froids. °°°
*La boule prit un élan fou dans le ciel, on ne la vit plus à travers le brouillards qui s'épaississait toujours plus. On entendit un bruit sourd arriver vers eux, un bruit d'une vitesse incroyable puis comme une explosion. La maison s'était éclatée contre le sol, contre eux, les morceaux de bois et les meubles s'éclatèrent en morceaux, volant tout autour et disparaissant dans la brume. Puis, plus un bruit sauf peut être celui du vent, froid, toujours. Une respiration retentit, puis deux et deux ombres se relevèrent.*
A: "Il en faudra beaucoup plus pour nous tuer."
S: °°° Tu n'as pas encore tout vu, ne m'avoue pas vaincue, ce n'était que l'amuse bouche avant le plat principal Airwii...°°°
*Des échardes étaient enfoncées dans la peau de l'ange bleu et de la chimère, l'explosion des bouts de bois avait tranchés quelques parties de leurs peaux, ce qui amena Mombowl à sa sombre transformation, comme dans ce drôle de village encore, le bout de ses poils fut se plus en plus noir, des ailes mi-rouges mi-noires sortirent de son dos encore blanc dans un bruit atroce de déchirure, enfin ses yeux devinrent aussi rouges que ceux des lapins albinos.*
S: °°° Enfin Mombowl, nous allons presque combattre à forces égalent... °°°
*Le sang continuait de couler du corps meurtri ainsi que maintenant du bord des lèvres de la jeune fille qui dans cet élan de surpuissante semblait ne pas encore agoniser. Elle eut à nouveaux un rire rempli de noirceur, un rire qui rappelait celui de son grand frère Gabriel. Sa tête se pencha en arrière, ses dents étaient maintenant rouge de sang et ses yeux devinrent entièrement noires au point qu'on ne put plus voir où se dirigeait son regard. Airwii sursauta, jamais elle ne se serait attendu à temps de force dans ce corps si maigre, si frêle. Elle tenta de jouer la carte des sentiments.*
A: "Sharlyn, pense à tes gosses, tu va les faire crever!"
S: °°° Vous l'avez déjà fait à ma place, mais ils vont être venger et tout redeviendra comme avant... °°°
M: "Passijetetuelepremier!!!!"
*Mombowl et Airwii voltigèrent autour de la bulle, se jetant parfois contre elle pour l'exposer mais chaque fois qu'une fissure se faisait tout se reconstituait dans la seconde. Et dans ce même sourire saignant, profitant de inattention de ses deux adversaires, Sharlyn transforma la brume en plusieurs petites tornades qui vinrent voler dans les plumes des deux fausses créatures angéliques. Cela les fit tomber au sol. Mais ils n'eurent pas le temps de se relever pour tenter une autre attaque que la jeune femme, toujours par la pensée, les fit voltiger au dessus du lac comme des poupées de chiffon, en les projetant parfois l'un contre l'autre.*
S: °°° Que compte tu faire maintenant Airwii ? Sans ton bâton tu n'es rien. Et toi Mombowl ? Je vous contrôle... Vous m'avez faite plus forte que vous ne l'auriez cru on dirait ! °°°
*Le rire presque machiavélique de Sharlyn ne cessait de résonner dans toute la zone environnant le lac*
S: °°° Il est temps d'en finir, je commence à mourir d'ennui avec vous. °°°
*Les deux corps s'entrechoquèrent de plus en plus vite, de plus en plus fort au point de très vite se retrouver en sang. L'épée que Mombowl avait fait apparaitre se souleva à son tour du sol. Airwii poussa un cri, Mombowl essaya de la faire disparaitre mais il était trop tard. Sharlyn ainsi que la force qui l'habitait avait prit le contrôle sur tout ce qui se trouvait là, ainsi que sur leurs esprits. Les deux amis devinrent très vite complètement fou et dans la même vitesse l'épée vint se planté en biais dans leurs deux corps, pénétrant ainsi leurs deux cœurs.*
S: °°° Voilà ce qui arrive quand... °°°
*Les deux corps agonisant tombèrent alors d'un plat dans l'eau glacée. Celui de Sharlyn s'écrasa contre le sol et la bulle de protection disparue, déchirant les vêtements de la jeune fille. Son souffle diminua peu à peu tandis que ses yeux reprenaient doucement leur couleur d'origine. Elle cracha tout le sang qui s'était accumulé dans sa bouche puis avec le peu de force qui lui restait, elle rampa jusqu'à l'eau qui habituellement ci-belle devenait pour un temps aussi rouge que le sang qui n'arrêtait pas de couler le long de sess cuisses et hanches. Une fois dans l'eau, elle poussa un dernier cri, éjectant se son corps les deux embryons comme enlacés de son corps. Tous les oiseaux perchés sur les arbres alentours s'envolèrent et la forêt s'agita d'un bruit de course folle, les animaux effrayés par tout ce vacarme infâmes s'échappaient loin d'ici... Et le corps à demi dans l'eau,Sharlyn perdit alors conscience. *


Dernière édition par Sharlyn le 07.01.11 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jaimepaslekoala.canalblog.com
Sharlyn
Pilier d'Outremonde
Pilier d'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 28
Race : Ange
Date d'inscription : 09/05/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: télékinésie / Télépatie / Vole.
Localisation: vaste forêt
Equipement: Dague.

MessageSujet: Re: Le Lac embrumé   06.01.11 17:52

*Durant l'inconscience de l'ange nue, celle-ci rêva. Vers elle accourait ses deux enfants qui à chaque pas grandissaient peu à peu (en gros: On les voit passer de l'embryon au fœtus puis au bébé, à l'enfant, l'adolescent... etc...). Quand tout deux se trouvèrent face à elle ils était vieux, recroquevillés et ridés. Jade prit la parole en première, expliquant combien ils étaient désolés de ne pas avoir été plus fort, qu'ils ne lui en voulait pas de les avoirs perdu de cette façon et qu'avant de s'en aller ils l'avaient protéger comme ils avaient pu. Owen caressa la joue de sa mère dans un mouvement lent et fébrile. Pardon, dit Sharlyn à bout de forces et de mots. Et tandis qu'elle enlaçait ses deux enfants qui vieillissait de minutes en minute jusqu'à en devenir une sombre poussière qu'elle aspira, sont rêve fut arrêter par des bruits extérieurs.*
D: "C'est elle."
M: "Et tu la reconnais à quoi? Tu n'la jamais vue."
D: "Dans mes rêves si. Je sais que c'est elle."
M: "Pfff, c'est n'importe quoi."
D: "Bon écoute Mia, pense ce que tu veux mais ça fait presque un an qu'on la cherche et je te dis que c'est elle."
Mia: "Ouai ouai..."
*L'adolescente était terrorisée à l'idée que celle qu'ils cherchaient depuis tant de tant était cette femme qui dans un élan de force folle venait de tuer deux êtres à la fois. Elle avala doucement sa salive avant de se ronger les ongles tandis que Dantes, lui, sortait de l'ombre pour avancer vers Sharlyn. La brume s'était désépaissie.*
D: "MIA! RAMÈNE TOI!"
M: "QUOI?"
D: "VIENS!"
*La gamine arriva à son tour, restant dans le dos de son amis comme s'il était un bouclier. Le garçon tira l'ange de l'eau, son corps était blue à cause du froid, il mit sa veste par dessus en guise de réchaud.*
D: "Elle pisse le sang, à cette allure elle va crever d'ici une à deux heures, faut qu'on la soigne."
M: "Ça va pas non? J'soigne pas les meurtrières."
D: "Mais c'est elle. Et puis tu as très bien vu qui elle venait de tuer..."
M: "Oui, des créatures angéliques."
D: "C'était Airwii."
*Mia se mordit les lèvres sans un mot.*
D: "C'était Airwii, Mia tu te rend compte?"
*Elle fit oui de la tête tout en retirant son écharpe pour couvrir Sharlyn. Les deux gamins soulevèrent alors le corps de l'ange pour mieux la porter avant de s'envoler tout deux avec elle.*
M: "Pfiou, elle doit peser 5kg à tout casser."
M: "C'est un message subliminale?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jaimepaslekoala.canalblog.com
Chise
Admin et Pilier d'Outremonde
Admin et Pilier d'Outremonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9923
Age : 32
Race : Mi Hamadryade - Mi Démone
Date d'inscription : 25/09/2006

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la Nature
Localisation: Vaste Forêt
Equipement: Une besace, une épée et une dague ...

MessageSujet: Re: Le Lac embrumé   13.02.11 13:22

*Morgane et Chise arrivèrent au lac embrumé ... Elle n'aurait pu le faire à la cascade, elle sentait que Khali y était ... Alors elle s'était dirigée ici ... dans cet endroit un peu isolé pour renvoyer Morgane chez elle .... Ce fut la nymphe qui prit la parole ... *
"Morgane ... Tout d'abord je tenais à m'excuser ... Je vous ai fait venir ici ... pour une raison qui au final n'avait plus lieu d'être .... Puis me suis retrouvée prisonnière d'un sort qui m'a fait rétrécir .... et donc plus à vos côtés pour vous guider ... Je vois toutefois, que même dans un monde guidé par la magie .... vous vous en sortez à merveille .... Bien mieux que moi dans un monde sans magie ... "
M : "Mouai .... la prochaine fois ... me fait pas déplacer pour rien gamine ... ou tu pourrais bien le regretter à ton prochain passage dans l'outremer ... "
*Chise pencha légèrement son visage ... Elle imagina l'outremer, sa chaleur mordante .... et l'eau ... le sable, le soleil, les pirates et les monstres ... les trésors ... un sourire de regret apparut sur son joli visage ... Un sourire que Morgane intercepta ...*
M : "Vient avec moi gamine ... Tu préfères l'outremer ... ça se voit ... Tu es une vraie pirate, jusqu'au bout des doigts ... Tu manies l'épée remarquablement .... et tu aimes la mer .... peut être plus que ta forêt ... "
*La nymphe fut piquée au vif par cette phrase .... Elle y songea ... quelques instant ... et repensa à Setsuna ... à sa forêt ... à Dédé et à Lucette ... à Khali à Wyrie ... non .... *
"Je suis désolée ... j'aimerais .... mais ma place est ici ... Tout comme tu as un rôle à jouer dans l'équilibre de ton monde ... j'en ai un à jouer ici Morgane ... On se reverra en outremer ... enfin ... je l'espère ...."
*La pirate hocha la tête .... elle avait un peu la tête qui tourne à cause de la boisson étrange de Khali mais tenait plutôt bien le choc ...*
M : "Comme tu voudras gamine ... Mais penses y.... Tu fais une bien meilleure pirate que nymphe ... "
*Chise ne le vit pas comme une insulte .... plutôt comme un compliment ... Elle passa une main dans ses cheveux blonds et prononça avec force ... *
"Allez .... Il est temps de rentrer Morgane ..... "
*Elle fit entrer en contact le pendentif de Vakojin avec la surface du lac et le vortex commença à se créer ..... ouvrant la connexion entre les deux mondes .... *
"Hop .... droit devant .... ton monde t'attend .... "
*La pirate s'avança vers le vortex ... elle se tourna vers Chise et prononça avec une pointe de gentillesse .... *
M : "En tout cas ... je garderais cette expérience en mémoire ... A bientôt gamine ..."
*Avant de sauter dans le vortex et de disparaître dans son monde .... Chise souleva alors doucement le pendentif et le vortex disparut ....*
"Bien ... une chose de faite .... reste à savoir si je peux renvoyer l'étranger qui se balade dans ma forêt de la même façon .... "
*Elle s'enfonça sous les arbres en direction de son refuge ....*

_________________
- Ca te réjouit que j'ai eu le cœur brisé.
- S'il peut être brisé, ça veut dire qu'il bat encore ....

Once upon a time, Emma Swan / Killian Jones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outremonde.myblog.fr
Ovada

avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Race : Humanoïde non répertorié
Date d'inscription : 07/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Volonté
Localisation: Palais Enseveli
Equipement: Varié

MessageSujet: Re: Le Lac embrumé   11.08.11 17:35

*Plusieurs jours de marche le long de la rivière naissant dans le Rideau, pour atteindre un fleuve qu'il suivit à son tour durant encore plus de temps. Il ne se lassait pas, ne sachant pas ce qui lui plaisait le plus dans l'existence. Marcher lui semblait bien, mais voir était encore mieux... Sans parler même d'étudier les choses qu'il croisait. Son esprit étant très puissant, il pouvait visiter l'esprit des animaux qu'il croisait, altérer énormément de choses en ne faisant qu'un seul faux pas. Par inadvertance, il avait laisser sa Volonté grandir, et lorsqu'il s'en rendit compte, l'animal sur lequel ses pensées étaient tournées failli mourir au moment où il quitta précipitamment ce dernier pour relâcher le trop plein d'énergie sur le sol, où un large cratère se forma. La Langueur suivant ce "sort" fut aisément supportable, mais l'herbe alentour mettrait plus de temps que nécessaire pour poindre à nouveau*
"Hm, je n'aurais pas dû puiser dans la nature..."
< Je suis persuadé de pouvoir supporter le retour du bâton... Mais mon corps se refuse à me laisser supporter ça... >
*Plongé dans ses pensées, il ne se rendit même pas compte qu'il parlait à haute voix avant de finir en pensant, d'ailleurs, ses yeux étaient clos, et il se pris les pieds dans une drôle de plante, visqueuse et froide. Ses yeux se rouvrirent pour s'apercevoir que ce qui l'entourait n'était plus de l'air, ou bien son poids était plus que considérablement augmenté. Il dégagea son pied puis fit marche arrière, une fois à la surface de cette étrange atmosphère, il retrouva le serpent qui l'attendrait dans un creux du terrain*
"Navré, je ne m'étais pas rendu compte que j'avançais dans... ça"
*Sa main noire pointa le lac. Ses vêtements alourdis étaient désagréablement humides, sur ce, l'homme les ôta, les étendit le plus possible et entièrement nu, s'étendit au bord du plan d'eau, masqué par la brume d'une couleur similaire à la sienne. Allongé, les yeux clos, totalement immobile, on aurait pu croire voir une statue, si il n'y avait pas eu le Moroca qui se promenait dans les cheveux de la statue vivante*
"Tu risques de mettre du temps à te réchauffer... Petit être à sang froid."
*Il se saisit de sa veste, puis fouilla dedans pour jouer avec l’œuf qu'il avait ramassé dans le Palais. Il avait grossi. Il ne semblait pas sensible à la chaleur. L'homme déposa alors l'étrange gamète fécondée à côté de lui et attrapa sa besace, qui était étonnamment sèche, il fourragea en son sein et se saisit du regroupement de textes. Depuis presque un mois qu'il était en vie, il savait qu'il était capable de lire, il entama alors la lecture du grimoire.*
< Peut-être y trouverais-je quelque chose d'intéressant à apprendre... Tout ce que je sais m'est acquis par l'instinct, mais j'aimerais en connaitre un peu plus...>
*Il soupira et se concentra sur sa lecture, alors que le serpent le lova autour de l’œuf, l'homme-statue se mis sur le ventre et balança les pieds pour cadencer l'étrange musique qui naissait dans son esprit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ovada

avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Race : Humanoïde non répertorié
Date d'inscription : 07/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Volonté
Localisation: Palais Enseveli
Equipement: Varié

MessageSujet: Re: Le Lac embrumé   12.08.11 22:18

*Sa lecture lui en apprit un peu plus sur ce dont il était capable mentalement, ainsi, il avait stoppé un instant la traversée de l'ouvrage pour se concentrer sur ses vêtements, ces derniers après quelques minutes de concentration furent secs en un instant, permettant à leur possesseur de les enfiler à nouveau. Un fois vêtu, il s'assit en tailleur, de la brume jusqu'au torse désormais. Il lut, lut, et lut encore... Il parcourait avidement les lignes, cherchant quoi que ce soit sur sa personne, désormais qu'il savait porter un nom. Il était né dans la pièce où se trouvait le grimoire, et dans ce dernier devait se trouver la réponse à sa question principale : Quel est mon nom ? Il dût survoler les écrits car il ne se souvint plus de rien une fois que ce dernier lui apparut, suivant le texte, il lut " le treizième d'entre nous, et le plus jeune fut choisis comme cobaye pour nos expériences" suite à cela, il perdit pied et vit rouge, il ne put lire autre chose que "Ovada fut..." Il lança sauvagement le livre vers l'eau ! Ce dernier, au lieu de s'enfoncer dans le liquide flotta comme sur un coussin d'air, Ovada s'en moquait comme d'une guigne, il frappa le sol d'un poing rageur. Le sol était-il si mou sous ses pieds ? Son poing avait sans peine traversé la terre sur la quasi totalité de son bras. Le cobaye ôta brusquement sa main, emmenant dans son sillage des éclats de terre et des brins d'herbe qui maculèrent ses vêtements. Il plongea en arrière, et lorsque son dos heurta le sol, son hurlement résonna à quelques centaines de mètres dans la forêt silencieuse.*
"Comment étais-je avant de devenir... cet espèce de créature ?!"
*Il tremblait de colère, sa main gauche, semblable à la pierre de la tour se crispa. Il comprit pourquoi la tour l'avait épargné, et pourquoi elle l'avait laissée sortir. Il faisait partie d'elle, autant qu'elle faisait partie de lui... Ainsi, il sourit, sa vie n'avait aucun but, à part celui que ses "créateurs" lui avaient donné. Restait à savoir quel était ce but ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ovada

avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Race : Humanoïde non répertorié
Date d'inscription : 07/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Volonté
Localisation: Palais Enseveli
Equipement: Varié

MessageSujet: Re: Le Lac embrumé   17.08.11 11:37

*Il referma le livre délicatement, et le glissa dans sa besace, Ovada se releva adroitement, et s'affaira à reboucher l'orifice qu'il avait creusé, son esprit fouillait les environs à la recherche de la moindre particule de terre et d'herbe qu'il avait abimé. Son esprit avait recouvré la majorité de ses capacités et il ne ressentit aucune langueur en retour de son utilisation, il sourit en constatant qu'il avait même pu faire repousser l'herbe qu'il avait arrachée. Une fois qu'il eut fini sa réparation, Ovada constata qu'il était entièrement enveloppé dans la brume, il soupira et fit le tour du lac pour trouver la suite du fleuve, le Moroca se glissa le long de sa jambe pour se poser sur ses épaules, alors que le petit œuf s'agitait de plus en plus*
"Bientôt un nouvel ami ?"
*Un léger coup de museau du serpent lui fit comprendre que ce dernier était aussi impatient que son maître de voir ce que leur réservait cette coquille noire et blanche. Ovada marchait paisiblement le long de la rive du fleuve, l'humidité ambiante alourdissait sa cape et il se couvrit la tête de sa capuche, puis continua d'avancer, tête baissée*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Lac embrumé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lac embrumé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Sibylle Patricia Trelawney
» Chants Nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Outremonde :: RPGs :: La vaste forêt-
Sauter vers: